1er Tour des Interclubs 2008: De bon augure....

Une superbe journée, des records battus presque comme ça pour le plaisir et la joie. Pourtant l'appréhension était là avant la compétition, les cadres du GABS avaient le sentiment que cette année ça allait être difficile. Mais c'était sans compter sur la qualité des athlètes présents. Car il y en avait de la qualité. Un record du javelot cadettes qui tombe, 30m61 pour Lise Villiers toute heureuse de réussir le hold-up qu'elle convoitait à l'entraînement. Les quelques séances de travail uniquement technique ont payé cash: 4m de plus que son ancien record. Sur 110m haies, le Charles-Edouard National se pointe et en revenant d'un baptème familial peaufine son propre record de club en enlevant encore quelques centièmes à sa marque. 15''04. Une des perf de la journée a quand même été réalisée par Alicia sur 400m haies. Avec seulement un 320 en fin de saison dernière, elle est partie au culot n'hésitant pas à suivre l'ébroicienne Floriane Bernard dont on connaît la valeur plus que nationale. Elle décroche un 68''8 sans détail et sans se poser de question. Nouveau record du club à la clé toutes catégories, réhaussant la marque d'environ 13 secondes. 4 belles coureuses de 400m ne pouvaient que mériter un record de club. C'est ce qu'elles ont fait. Alicia Alexandre, Lucile Bouteiller, Camille Daragon et Emilie Poulingue ont couru au max malgré une course un peu débridée. La récompense: un record de club en 4'23''03 (contre 4'25''). Des anciennes recordwoman étaient présentes (Cécile Piednoël et Nathalie Lemoine) et c'est toujours un moment sympa de voir des athlètes se congratuler pour des raisons comme celles-ci.
Dans l'ensemble tout le monde s'est démené pour essayer de grapiller des points pour combler les absences et manquements dans certaines disciplines. On notera l'effort particulier des filles qui ont pris le courage à deux mains et ont affronté les rangées de haies avec ténacité. C'est avec la peur au ventre que ces non-spécialistes que sont Cécile et Jeanne ont pris leur responsabilité et ont réussi à faire une prestation très honorable. Sur 400m haies cela faisait bien longtemps que deux courageuses ne s'était pas alignées pour un interclub. Bien leur en a pris car au final c'est plus de 2200 point de marqués pour le club et ça c'est loin d'être négligeable.


On a apprécié aussi les efforts de certains pour venir prêter main forte. Je parle là des retours de certains anciens du club et de ceux qui ne font qu'une compétition dans l'année; la plus belle des compétitions pour certains: les interclubs ! J'en oublie mais on peut en citer quelques uns: Anthony Lemaître de retour sur le 110m haies, Emilie Poulingue qui se lance sur le tour de piste avec courage, Nathalie Lemoine qui reste l'inaltérable cheftaine du club sur 100m et bien lui en fait, Carole Riou qui blessée à la main gauche lance de la main droite au poids, Véronique Daudenfeld qui s'aligne sur 3000m marche dans la chaleur, Céline Leroux qui à peine sortie du travail vient faire la compète de l'année, et j'en oublie sûrement.....

Avec 39203 points au compteur le GABS se classe 7e et devance l'un de ses adversaires direct pour le maintien: l'ASCH. Quelques Gabsiens m'ont dit qu'ils pensaient faire mieux au deuxième tour, on a donc de la réserve de points...
Le deuxième tour sera nécessairement placé sous le signe de la mobilisation générale car la poule de classement comporte le MANCHE ATHLE CENTRE SUD (fusion de Granville et Coutances) l' EVREUX AC qui devraient assurer le maintien et qu'ensuite viennent 3 clubs qui semblent très proches: le STADE SAINT-LO, le CJF SAINT-MALO et le GA BASSE-SEINE BOLBEC. Cependant on connaîit la valeur de l'ASC LE HAVRE qui pourrait nous surprendre et notamment le BAYARD ARGENTAN qui se sent capable de faire 40 000 points malgré un premier tour à environ 30000 points, il faudra aussi compter avec FLERS-CONDE SUR NOIREAU ATHLE qui a des éléments de grande qualité.
Bref la bataille ne fait que commencer...alors comme Charly relevons le défi (c'est pour la rime et puis ça me permet de placer cette belle photo).
Le Classement général, les résultats, les relais


Ecrit par Romain le lundi 5 mai 2008
Lien permanent




Des Frances de Cross sous le signe de l'apprentissage

Les Championnats Nationaux de cross country 2008 se sont déroulés à Laval, dans la Mayenne, sur l’hippodrome de Bellevue-la-Forêt. Parmi plus de 3500 individus et plusieurs centaines de clubs venus disputer l’une des 13 courses proposées, il y avait Kévin Le Baillif, accompagné d’un petit contingent de supporteurs de la Vallée du Commerce. Cette année, le site choisi pour recevoir les France se trouvait à deux pas de la Normandie. L’année dernière, à Vichy, nous avions le junior Jérémy Picard. Dimanche dernier, le 2 mars, c’est le cadet Kévin qui portait les couleurs du GABS.
Tel fut son appétit, que, bien avant l’heure du départ, il s’aligna dans le box des qualifiés individuels, car il tenait à avoir la route dégagée. Devant lui : seul un quad en éclaireur depuis lequel on filmait les explications, et derrière, une fois le coup de pistolet parti, suivaient pendant au moins deux cents mètres de course : 351 concurrents voraces. Malheureusement, ce n’était que ‘pour la photo’. Bientôt avalé par une soixantaine de ceux-ci lors du premier passage, ‘Kev’ se trouvait relégué à la 170è place lors du deuxième. Il a avoué, après course, s’être laissé emporter par l’occasion, et avoir mal dosé son effort, ce qui semble être confirmé par sa dernière ligne droite ; une vingtaine de coureurs repris en 300 mètres, pour se classer 261è. Ce fut, quand même, une expérience instructive. Il faut dire que Jérémy, spectateur à ces championnats, a dû ressentir un degré de frustration à voir son ami s’épuiser prématurément, car il avait connu une situation pareille au bout de la boucle initiale lors de nos interrégionaux à Flers il y a deux semaines. Il est à espérer que l’année prochaine à ce stade, tous deux seront à nouveau au départ.
Qui dit hippodrome entend de gentils virages et d’interminables plates lignes droites, de quoi favoriser les chances de pistards bipèdes comme Mokhtar Benhari, vainqueur aisé à Flers. Ce senior du Val-de-Reuil A C est bien connu dans le milieu de l’athlétisme à l’échelle nationale, car, capable de 7:50 sur 3000 m. A Laval il a su profiter des conditions d’un vrai parcours crée par les préparateurs. Ainsi, chaque boucle ne comportait pas seulement 5 longues montées dans les champs d’herbe entourant l’hippodrome, mais aussi autant d’abrupts changements de direction dans la partie boisée. Toujours aux avant-postes à chacun des 5 passages devant les tribunes, Benhari fournit un superbe effort à cent mètres de l’arrivée, pour passer de la quatrième à la deuxième place, et finir premier français, sous les applaudissements d’environ 20 000 spectateurs. Il avait couru ses 11980 mètres en 38:01, à une moyenne de 19 km à l’heure, couvrant chaque kilomètre, signalé par un tir de fusée, en 3 minutes 10. Parmi les 384 concurrents qu’il a laissés derrière lui dans cette course élite, d’autres normands de taille se sont illustrés, dont l’ex-gravenchonais Hassan Hirt (7è), puis Ali Ouadih (40è), Mohammed El Ghazouani (45è), et 3è à Flers, Pierre Lemaître (104), et Rachid Chekhemani (120è), tous du HAC. Mieux encore, dans le cross court, un ancien Gabsien, en la personne de Mohammed Oubassour, s’est décroché une très belle dixième place des 281 qualifiés. Son frère Hassan, bien placé au premier passage devant la foule en cross long, n’a pas connu le même succès, car il perd une chaussure peu de temps après.
A ces championnats : beaucoup d’ambiance musicale, malgré un temps capricieux, et un speaker dynamique, bien au fait avec le palmarès des favoris. C’était aussi une journée comblée par un titre individuel haut normand. Non, c’est trois titres. Seulement, il fallait se lever tôt pour ne pas rater les deux autres, car ils revenaient aux ‘vieux’. D’abord, à neuf heures, Sylviane Levesque-Marguin menait les vétéranes 2 jusqu’à la corde. Quarante cinq minutes plus tard, le V2 Pascal Hérin conduisit 148 concurrents très expérimentés vers le même résultat. Décidément, le milieu athlétique havrais était en fête dimanche. Sylviane et Pascal sont, eux aussi, du HAC.
Reste l’ultime étape pour les meilleurs crossmen et crosswomen : les mondiaux le 30 mars à Edimbourg, capitale écossaise.
Le GABS est déjà à l’œuvre…….. à préparer la nouvelle saison sur piste.


Ecrit par Romain le jeudi 20 mars 2008
Lien permanent



Les départementaux de Cross 2008


Alexandre: agréable surprise en minimes

Les championnats départementaux de cross country ont eu lieu le dimanche 20 janvier sur le parcours de La Pelouse des Mottes à Gonfreville l’Orcher. Pas de pluie sur un tracé largement plat, à part la petite boucle dans le bois, où il fallait surveiller racines et bosses, tout en maintenant le sourire pour le photographe du club, qui guettait, comme un oiseau de proie, au dessus de la dernière pente. J
Cette année, les départementaux comportaient 14 épreuves FFA. Il y eut 733 arrivants.
D’abord, la poussine Angélina, se sentant, peut-être à l’aise sur ‘sa’ pelouse (familiale ?), et accompagnée de Charline Allain, réussit une troisième place sur le podium. Mieux encore : Julie Perrel, et Salomé Weirsmuller, suivant à distance, sont suffisamment bien placées pour décrocher la troisième place par équipe.
Vincent Lecanu et Quentin Leguern se relayent dans la course des poussins. Plus loin, Guillaume Doutement et Mattis Hauchecorne font autant. Les efforts leur rapportent la coupe de la première place.
Sarah Chouquet ne déçoit pas dans la course des benjamines. Elle termine deuxième à 10 secondes de la première, alors que Justine et Pauline sont 8ème et 14ème respectivement sur 61. Une belle prestation collective. Malheureusement, il faut être quatre afin de constituer une équipe.
Nos benjamins avaient tout juste de quoi en faire une, et Marc Gilles réédite l’expérience d’Angélina. Il monte deux fois sur la troisième marche du podium, d’abord en individuel, ensuite en équipe, grâce à Quentin Pigot, Paul M’Barek Fety, et Antoine Sery.
Dès le coup du pistolet, la minime Mélanie Bougon prend l’affaire en main, et ne laisse personne douter de ses intentions. Rapidement, elle relègue ses 56 concurrentes, sauf une, à plusieurs dizaines de mètres. Profitant de ses récentes séances de vitesse sur piste, elle maintient son train sur près de 2 kilomètres, talonnée par la frêle Lisa Masse. Cette dernière attend l’inévitable moment de relâche chez la gabsienne, pour lui faire payer son départ ambitieux. Pas découragée pour autant, Mélanie poursuit la rouennaise jusqu'à la ligne.
Alex Leguern atteint la troisième marche à l’issue de la course des minimes, ou figurent Morgan Jeanvoine et Antoine Stalin.
Lise Villiers est notre première cadette. Elle aussi met en œuvre l’acquis de ses entraînements sur piste pour améliorer sa vitesse de base. Dans cette course se trouvent également Anastasia et Clémence.
Kévin Lebaillif, passé maintenant chez les cadets, commence à trouver une opposition à sa taille. Il finit 14è, suivi d’Alex Vatine, Simon Feray, et Yoann Messmer.
Nos deux représentantes aux interrégionaux femmes en cross court 2007 se sont retrouvées à Gonfreville. Maddly Laurent M’Baye termine 13è, alors qu’ Audrey Poulain, ferme la marche (!).
A ces départementaux, les juniors hommes se mesurent aux seniors femmes. Pour sauver l’honneur, Xavier se voit obligé de fournir un effort ‘in extremis’, pour rattraper la malgache Rakotomalala (machinchouette), qu’il double à une poignée de mètres de l’arrivée. 17 minutes 34 pour les deux à 16k5 de moyenne. Se sentant à la fois rassuré et embarrassé, Xavier, en gentleman, cède le passage de la ligne.
Pour un sprinteur, même un cross court semble long. C’est pourquoi le senior Anthony David attend la dernière ligne droite pour passer en vitesse supérieure. En l’espace de 60 mètres, il reprend 4 places pour finir 17è. Aurélien Dumontroty a trop présumé de ses forces. Après une première boucle avec les leaders, il rétrogresse, et termine 37è. En queue venait un autre sprinteur : André Kadi, à l’aise, tenant compagnie à J-B. Ce n’est que lorsque le dernier du peloton eut la témérité de doubler le duo à la hauteur de la longue butte qui domine la vue du parcours, que le vétéran du CSG (portant les couleurs du GABS) se résoud à riposter. Il quitte subitement Mr. Mabire et se colle au grand fécampois, pour régler cette intrusion dans les 40 dernières metres.
En cross long, Jérémy Picard prend un départ canon, et maintient une bonne allure tout au long des 8520 mètres. Devant, El Ghazouani domine, puis s’éloigne d’Anthony Leduet. Derrière, Pierre Lemaître et El Khadraoui font du yo yo entre les 4è et 8è places. « Nico » Lemoine se contente de 27è, alors que Wilfried et Mickaël se situent logiquement autour de 60è. Stéphane Legrand et Vincent Fromentin les suivent.
Enfin, et comme souvent c’est le cas, les vétérans constituent le plus grand groupe de la journée. Le vieux loup Pascal Hérin est là parmi ceux qui prennent la direction des opérations. Mais il est rejoint par un autre V2, en la personne de Christian Geffray, qu’on croyait ‘disparu’ de la scène. Tant mieux pour les aînés. Notre Gérard Boivin est également du lot. Très consistant, il évolue autour de la 20è place. Jean-Luc Piednoêl est 60è, et Martial Poussereau 89è sur 101.
Pour l’instant, pas d’évidence des résultats des courses hors championnat de l’école d’athlé à Gonfreville. Désolé.

Prochain rendez-vous : les championnats régionaux à Evreux le 3 février. Le car partira de Bolbec à 08h30, de Lillebonne à 08h40, et de Gravenchon à 08h50. La première course est à 11h00 (vétérans), et la dernière est à 15h35 (seniors hommes). La car repartira vers 16h45, pour revenir à Gravenchon vers 18h15.

LES PODIUMS

INDIVIDUELS : Sarah Chouquet – 2è benjamine, et Mélanie Bougon – 2è minime
Angélina Motte – 3è poussine, Marc Gilles – 3è benjamin, et Alex Le Guern – 3è minime.

EQUIPES : Les poussins - 1èrs, les poussines – 3èmes, et les benjamins – 3èmes.

RESULTATS

POUSSINES /63 3- Angélina Motte, 5- Charline Allain, 27- Julie Perrel, 28- Salomé Weirsmuller.
POUSSINS /61 11-Vincent Lecanu, 12-Quentin Leguern, 25-Guillaume Doutement, 26-Mattis Hauchecorne.
BENJAMINES /61 2-Sarah Chouquet, 8- Justine Baron, 14- Pauline Oukoloff.
BENJAMINS /64 3- Marc Gilles, 8- Quentin Pigot, 17- Paul M’Barek Fety, 56- Antoine Sery.
MINIMES F /57 2- Mélanie Bougon, 25- Mélissa Poullain, 29- Laura Lepeltier, 41- Anaîs Lefebvre.
MINIMES G /37 3- Alexandre Leguern, 20-Morgan Jeanvoine, 30-Antoine Stalin.
CADETTES /18 5-Lise Villiers, 16-Anastasia Chouquet, 18-Clémence Poulain.
CADETS /39 14-Kévin Lebaillif, 31-Alexandre Vatine, 33-Simon Feray, 35-Yoann Messmer.
JUNIORS H /19 9-Xavier Faucon, 15-Julien Baron.
CROSS COURT F /32 13-Maddly Laurent M’Baye, 31-Audrey Poulain.
CROSS COURT SENIORS H /60 17-Anthony David, 37-Aurélien Dumontroty, 58-André Kadi, 60-J-Baptiste Mabire.
SENIORS H /71 8-Jérémy Picard, 27-Nicolas Lemoine, 55-Wilfried Vauchel, 64-Mickaël Joignant
70-Stéphane Legrand, 71-Vincent Fromentin
VETERANS /101 18-Gérard Boivin, 60-Jean-Luc Piednoêl, 89-Martial Poussereau
Résultats complets

BARRY, so canadian.


Ecrit par Romain le dimanche 20 janvier 2008
Lien permanent



Les Régionaux Elite en salle 2008

On peut parler sans se tromper d'un bilan mitigé. Bien évidemment nous ne préparons pas vraiment cette saison en salle au niveau de la programmation de l'entraînement mais tout de même. On se demande bien quel sera le visage de l'équipe d'interclubs quand on voit le nombre de féminines présentes sur ces régionaux. Seules Audrey et Clémence Poulain ont défendu la gente féminine sur ces Régionaux. Audrey finit sur le podium du 3000m marche en tant qu'espoir avec un chrono de 18'50. Toutes les deux sont à une vingtaine de secondes de leur record perso en salle.
Je ne parlerai pas des athlètes qui ne sont pas venus alors qu'ils ont demandé à être engagés et de ceux qu'il a fallu inscrire dans le doute car ils ne sont pas à l'entraînement ou ne daignent pas dire qu'ils ne seront pas là. Non j'en parlerai pas.

Quelles sont les satisfactions et les enseignements que l'on pourrait tirer de cette journée ? En voici quelques uns:

-Le mental se prépare autant que les cannes.
Des compétitions où le mental est à mobiliser rapidement en ce milieu d'hiver. Il faut réussir à se présenter combatif et se remettre dans le bain de la compétition aussitôt. Avec un peu de motivation on arrive à faire tout de même de belles choses puisqu'Anthony a réussi à faire l'un de ses meilleurs chronos. Une course sur 60m décevante, lui a donné peu à peu l'envie de se refaire, il a fallu le motiver mais cela a fonctionné. De nombreux athlètes ont constaté après leur course qu'il aurait dû y croire davantage et que finalement c'était possible. Il faut se préparer mentalement davantage et se montrer plus combatifs. Une course se réussit avant de se courir bien souvent. Medhi Baala lorsqu'il est champion d'europe du 1500m expliquait que cela faisait quelques mois qu'il étudiait tous ses adversaires et qu'il avait envisagé tous les scénarios de course possible. Il n'était pas arrivé dépourvu de préparation mentale me semble-t-il.

-L'aventure c'est l'aventure.
Des gens qui se lancent dans l'aventure. Je pense à J-B qui reprend contact avec la compétition de façon musclée puisqu'il enchaîne 60, 400, 200. On peut dire qu'il s'est fait une bonne session d'entraînement et de reprise de contact. Un Vincent qui tente l'aventure sur les haies et progresse quoiqu'il lui en ait coûté. Sa progression a été stoppé par une appréhension qui l'a saisi au départ de sa finale du 60m haies. L'approche de la compétition et la concentration sont à travailler car sur les haies cela ne pardonne pas. Il faut vouloir avaler les haies sinon on se les mange....Vincent est un combatif et espérons qu'il nous revienne avec un esprit de revanche après sa lourde chute en finale du 60m haies cadets. Bon rétablissement. (Des nouvelles toutes fraîches en ce lundi: il va bien. Il a passé une radio. Tout semble ok. Il s'en tirera avec une belle contusion faisant office de tatouage sur l'épaule. OUF !).

-L'esprit du combattant fait la différence.
Un Timothée conquérant qui bat encore son record et s'approche doucement des minimas pour les France (27' minimas E, 26'30 minimas D). Cela fut dûr mais le repos et l'entraînement ont payé. Il a fait une course plus dense que lors de toutes ses sorties. Espérons qu'il saura maintenir son niveau lors des Préfrances à Mondeville dans quelques semaines. Félicitations.
Anthony nous sort quant à lui un chrono de derrière les fageots (50''95) comme il sait bien le faire. Ça fonctionne au mental ces histoires là. Le relayeur de l'équipe du 4 fois 400m prouve encore une fois qu'il est un des piliers de cette équipe de relais. Robin semblait aussi en relative forme puisqu'il fait 7''54 sur 60m et 23''84 sur 200m.


Anthony podiumé sur 400m avec du beau monde !!


Audrey 1ere en espoir.


Ecrit par Romain le jeudi 10 janvier 2008
Lien permanent