Départementaux 2019

Ces départementaux 2019 ont vu de bonnes performances du côté gabsien.
Le 400m haies comme de coutume ouvre le bal et Romain Flambard baisse peu à peu le chrono avec un schéma de course qui s’installe. Il faudra aller plus en rythme pour faire baisser le chrono aux Frances dans 15 jours à Dreux. Les Frances, Yanis Gimay les avait dans le viseur. Il n’a pas flanché et profitant des bonnes conditions applique la stratégie mise en place avec son coach, Romain Flambard. Le pari est gagnant puisque Yanis retranche près de 3 secondes à son record. Il n’en croira pas pas ses oreilles quand son coach lui annonce 55’’79. Minimas pour les Frances, record pulvérisé de 3 secondes.
Alice Barray se lance aussi dans la bataille et applique elle-aussi les consignes. Elle avait craqué vers la 6e et 7e haie sur les courses précédentes. Cette fois-ci c’est un peu plus loin à la 9e qu’elle fait une erreur qui lui sera fatale. Mais Alice se projette déjà vers ces prochaines courses.
Anna Gouteux pour son retour en compétition après une année qu’elle a choisi de consacrer exclusivement aux études signe un 14’’34 encourageant.
Sur 800m les envies sont là, les locomotives sont lancées dans leur saison et Hugo Dalla qualifié aux Frances est là pour enchaîner les courses malgré la fatigue. Il répondra présent en signant un 1’54’’87 (meilleur chrono de la saison) malgré des jambes lourdes. Quentin Pigot lui confirme qu’il est l’homme en forme du moment puisqu’il répond une fois de plus présent et s’aperçoit qu’il n’y a pas de limites en battant son record en 1’53’’74. Lui qui bataillait pour passer sous les 1’57’’ l’an passé prouve que le travail paie. Gauthier complète le tableau de cette course en 2’00’’02 (chrono palindromique c’est à noter).
Elise Moro très en jambe en ce moment fait une course très bien gérée sur 800m et améliore encore son record en 2’35’’19.
David Lepiller se montre au saut en longueur et malgré un manque de sensation signe son deuxième meilleur saut avec 5m96.
Le lendemain, Elise Moro, Anna Gouteux, Quentin Pigot et Romain Flambard se lancent de nouveau dans la bataille. Ils réussiront tous les quatres leurs courses respectives. Anna Gouteux se qualifie pour les régionaux avec envie. Elise Moro bat encore son record sur 400m (65’’80) malgré un vent plus difficile à gérer. Romain Flambard se remet en jambe avec un 54’’27 de bon augure. La vitesse est encore là et il devra faire mieux sur 400m haies. Dans la même course David Lepiller finira en 52’’56 mettant une seconde et demi à son record personnel.
Sur 400m les yeux se tournent vers Morgane Dalla qui potentiellement à un regard sur les minimas pour les Frances. 62’’76 dans une course bien menée cela est encourageant pour un premier 400m. Une perte de régularité aux entraînements en cette phase finale va peut-être être préjudiciable.
La journée a été plus difficile pour Justine Le Duey en forme il y a quelques semaines aux combinées. Le 100m haies se passe correctement malgré un fort vent de face (presuqe trois mètres de vent) et un échauffement tronqué mais les fondamentaux doivent être retrouvés très vite (créer et conserver de la vitesse) pour les prochaines courses. Sur 400m Justine s’est un peu laissée croquée par l’évènement. Tout comme Josua Martin qui fera faux départ sur 400m.
Wilfried Vauchel passera à côté de son concours de poids avec 5m40 contre un record à 5m99.
Sur 400m c’est un très belle course qui s’est déroulée puisque nos trois morts-de-faim Adrien Péralta, Thomas Leterc et Quentin Pigot) avaient décidés d’en découdre. Chacun avait ses arguments à faire valoir suivant ses qualités personnelles et ça a été un vrai match. Il était bon de voir nos trois gabsiens débouler en tête de front dans al dernière ligne droite et de se bagarrer jusqu’à la ligne ensemble. Ils terminent dans un mouchoir et c’est le plus jeune qui finira par l’emporter. Adrien Péralta signe ici une performance qui le qualifie pour les frances également avec 50’’18. Quentin Pigot 50’’24 et Thomas Leterc 50’’46. Un très beau moment d’athlétisme.

Enfin merci aux jurys qui ont assurés le déroulement de la compétition sur les deux jours (Thierry Collignon, Patrick Gallier et Wilfried Vauchel).
On a donc pour le moment du côté du GABS trois qualifiés pour les Frances cadets-juniors : Yanis Gimay (400m haies), Hugo Dalla Libera (800m) et Adrien Péralta (200-400m). Belle moisson déjà.


Les résultats des gabsiens
Tous les résultats


Ecrit par Romain le dimanche 2 juin 2019
Lien permanent

Meeting de Lillebonne J-10

A dix jours du meeting, le plateau est quasiment complet !

Vous retrouverez à 15h00  le Concours de lancer de Disque féminin, à 15h15 le 100m femmes, à 16h05 le Concours de lancer de javelot Hommes, à 16h20 le Concours de saut en longueur Hommes, à 16h40 le 400m haies hommes, à 17h20 le Concours de saut à la perche Femmes, à 17h30 le 800m Femmes, à 18h20 le 200m Hommes.

Sur 200m homme, il y aura de la densité, 10 athlètes ont un record inférieur à 21"50. Le meilleur français engagé est Loïc Naprix, sélectionné en équipe de France pour les Jeux Européens qui auront lieu fin juin.
Sur le 100m femme, 3 femmes proches des 12" sont engagées.
Sur 400m haies homme, Mickaël Bertil est le meilleur français engagé. Il fera face à 2 Algériens (Dont Miloud Rahmani, vainqueur du meeting 2018) et 1 Jamaïcain qui ont un record sous les 50" !
Sur 800m femme, avec 4 femmes en mesure de courir sous les 2'05, Cynthia Anaïs, demi finaliste des derniers championnat du monde trouvera un peu de répondant.
Nouvellement inscrite au programme, l'épreuve du disque femme va tenir toutes ses promesses : 6 femmes sont engagées, elles sont toutes déjà montées sur un podium en championnat de France et lancent toutes à plus de 50m le disque de 1kg. Ce sera l'occasion de voir lancer Maëlle Philippe, anciennement Rouennaise.
Au lancer de javelot homme 5 hommes ont déjà lancés à plus de 60m cette année.
Le saut en longueur homme fait aussi son apparition au meeting. Avec 5 hommes ayant un record au delà des 7m50, la compétition sera serrée. Il y aura notamment le Béninois Roméo N'Tia, de nombreuses fois finaliste des championnats d'Afrique.
Enfin la perche femme verra les meilleures Normandes, podiumées en championnat de France, confrontées à des athlètes internationales ayant participé aux JO ou championnat d'Europe. Elles sont 7 à avoir déjà franchi les 4m.
Ces athlètes de Haut-Niveau partageront le stade avec les athlètes régionaux, avec les jeunes athlètes issus des "Anim'cross" mais aussi avec des athlètes Handisports (course à 15h00).
Ce sont plus de 300 athlètes qui évolueront sur le stade Bigot de Lillebonne le samedi 8 juin 2019.
L'entrée est gratuite, une buvette sera à votre disposition.


Ecrit par Romain le mardi 28 mai 2019
Lien permanent

Kid's athlé 25 mai à Bolbec

Les éveil d'athlé et poussins se sont ''affontés'' lors d'un kid's athlé ce samedi à Bolbec au stade Lionel Pouchet.
Voici les résultats des différentes catégories.
A noter l'énorme total de Julie Ravel qui claque un 83 points au triathlon. Maxence Mouchard et Mathis Langlois ne sont pas en reste puisqu'ils font le doublé en poussin (1er et 2e). Les éveil d'athlé du GABS arrivent premiers par équipe également.
Résultats par équipe éveil athlé
Résultats poussin(e)s


Ecrit par Romain le lundi 27 mai 2019
Lien permanent

Départementaux Jeunes Estivaux 2019

Les départementaux se déroulaient à Eu et à peine arrivés c’est sous un petit vent frais que les jurys Fabien Brument, Patrick Gallier et Louis Lemonnier vont déjà s’atteler à la tâche sur leur concours respectifs (Javelot, poids, perche). Dans le même temps Florian Courraey et Noémie Versavel préparent leur cartouches en tant que starters. Sylvain Boutel lui était déjà là aux aurores pour mettre en route le chrono électrique.

Pendant ce temps les athlètes s’échauffent et Sorbonn est le premier à ouvrir le bal en s’essayant au 200 m haies. 

Sur les sauts la présence du vent perturbe les réglages des jeunes. Quentin Brument et Thomas Canivet ont des difficultés à l’approche de la planche. Le vent contraire les oblige à allonger et casser la vitesse créée. Raccourcir leurs marques permettra de limiter la casse et les garçons s’en sortent bien avec 9m43 pour Quentin et 9m87 pour Thomas. Thomas s’adjugera une médaille de bronze avec ce saut. Au saut à la perche Gauthier Lemonnier s’essaie et réussi un concours prometteur avec 1m60. Dans les concours suivants il faudra prendre progressivement davantage de levier.

Julia Izmana réussit une bonne performance au javelot avec 17m10. Elle devra gérer le 50m en même temps et aura quelques difficultés à s’échauffer pour le 50m durant le concours de javelot.

Sur 50m toujours, chez les benjamins, les garçons s’en sortent même si les alignements sont encore en construction. Antonia Jeanvoine sur 50m minimes filles s’engage bien sur les premiers appuis mais n’enchaîne pas assez techniquement ensuite.

Saut en hauteur, Baptiste Buzes manquant encore un peu d’expérience ne réussira pas à s’adapter au vent capricieux et ne passera pas une barre. Mathias Minet arrivera, sans marques car il les a oublié, franchira tout de même 1m25 battant ainsi son record en s’adaptant au mieux. Thomas Canivet lui franchira 1m38 avec un concours correct. Un travail à l’impulsion, fixation côté gauche est à faire, pour cesser de filer le saut.

Saut en longueur Antonia s’envole à 4m44 après quelques réglages suite au vent latéral qui sévit. Elle sera moins heureuse en perche avec des sauts peu engagés et un manque de sensations. Elle fera 1m80 n’ayant jamais pu s’adapter au vent qui la mettait trop près du butoir. Lucile Siméon s’en sortira bien puisqu’elle réussit à prendre des repères et à franchir 1m30 en benjamine. Gauthier fait aussi ses débuts avec 1m60 réussis.

Sur le javelot, Thomas et Quentin ont dominé leur sujet puisqu’ils finissent 1er et 2e respectivement. Félicitations.

Baptiste Buzes réalisera son record au saut en longueur avec 3m74. Il s’arrachera face au vent sur le 1000m en 3’24’’81 soit les minimas parèrent lesquels il courait. Louise Mandeville fait un bel échauffement au triple puis perd un peu pied dans sa course (essai, deux courses moyennes) pour finalement se reprendre et faire les réglages qui vont bien sur le dernier saut. Elle bat son record en atterrissant à 8m10 franchissant ainsi la barrière des 8m qu’elle cherchait depuis longtemps.

Les benjamins malgré les jambes lourdes ont souhaité aligner un relais et bien leur en a pris puisqu’ils réalisent un relais assez soigné qui leur permet de prendre la médaille d’argent.
A noter que Thomas réalise un total de 93 points au triathlon sur la journée.
Les résultats globaux
Les résultats des gabsiens


Ecrit par Romain le dimanche 26 mai 2019
Lien permanent

Interclubs 2019: résultat final

Le GABS se présentait en cette finale de Nationale 3 avec pour ambition de faire un total un peu meilleur que le premier tour afin de prouver qu'il méritait sa place en finale et pourquoi pas gagner une belle place. Et puis bien sûr il s'agissait aussi de profiter de cette bonne dynamique qui règne au sein des groupes d'entraînement.
Il faisait une bonne température mais le GABS prend une petite douche froide d'entrée jeu avec la disqualification de deux marcheurs hommes. Mais les gabsiens ne se sont pas laissés démonter. Chacun a poursuivi son petit challenge personnel consistant souvent à faire amener le maximum de points peu importe la maîtrise de la discipline sur laquelle il est aligné. Et dans l'ensemble les performances ont été meilleurs et le total du GABS s'annonçait supérieur malgré les deux zéros subis. A l'image d'Elise Moro qui pulvérise son record sur 400m et à la perche pour établir d'ailleurs un nouveau record de club. A l'image d'Hugo Dalla et Quentin Pigot qui sont partis couteaux entre les dents, véxés qu'ils étaient par leur performance sur 800m du premier tour. Hugo réalise d'ailleurs les minimas pour les Frances poussé par son partenaire d'entraînement Quentin de fort belle manière. Alice Barray chez les filles, lancera aussi bien les hostilités avec un 400m haies plus équilibré et se rapprochant des minimas pour les Frances également. Avec 787 points elle donne le ton. Il va falloir perfer. Difficile de citer tout le monde puisqu'il s'agit en fait d'un effort collectif. D'ailleurs il faut dire un mot de ces personnes de l'ombre que sont les jurys. Il faut savoir qu'ils marquent également des points et pas qu'un peu: 500 points chacun. Et surtout sans eux personne ne peut concourir.
Le moment des relais arrive finalement assez vite et les gabsiens adorent cela. Malheureusement deuxième douche froide de la journée le relais 4 fois 100 masculin est disqualifié pour un passage trop limite. Cela s'est joué à quelques centimètres.
Mais déjà l'apothéose arrive avec une des spécialités du GABS: les relais 4 fois 400m. Tous les clubs sont en ébullition et les coureurs n'ont qu'une envie: courir et en découdre.
Le GABS gagnera les deux relais restants. La jeune garde (Thomas Leterc, Quentin Pigot, Adrien Péralta, Hugo Dalla) avait en ligne de mire un des solides records du club détenu par la vieille garde (Charles-Edouard Morel, Marc-Antoine Calle, Anthony David et Romain Flambard). Ce dernier, coach de l'équipe, avait les yeux rivés sur le chronomètre pour voir si le record allait tomber. Les gabsiens n'ont laissé aucune chance aux autres clubs en enfonçant à chaque passage leur avance pour terminer non loin de ce fameux record. Avec 3'24''00 le record a tremblé et deux des anciens relayeurs (Charles-Edouard et Romain) sont venus féliciter les heureux vainqueurs avec un clin d'oeil. Il fallait faire 3'22''42....
Le total du GABS malgré trois déconvenues aux allures de douche froide sera tout de même meilleur qu'au premier tour grace à l'envie et aux efforts de chacun.
Félicitations à tous car nous nous sommes maintenus en nationale 3 et avons porté haut les couleurs du GABS.
Les résultats globaux
Les résultats des gabsiens.


Ecrit par Romain le dimanche 19 mai 2019
Lien permanent

Régionaux Epreuves combinées 2019

Le stade Bigot de Lillebonne accueillait les régionaux d'épreuves combinées le 11 et 12 mai. Le GABS avait une fois de plus mobilisé son équipe de bénévoles pour assurer le très bon déroulement de la compétition. Il fallait être d'aplomb dès 9h samedi matin jusqu'au dimanche soir pour le bon déroulement de la compétition. Les bénévoles se sont donc relayés pour assurer une organisation sans faille. C'était une sorte de répétition générale avant le grand MEETING de LILLEBONNE qui aura lieu le SAMEDI 8 JUIN. On attend lors de ce meeting de nombreuses pointures de l'athlétisme hexagonal et international. Quelques nouvelles du plateau attendu ici.
Ces régionaux d'épreuves combinées ont vu la présence d'un bon contingent de Gabsiens qui ont su se faire plaisir.
Antonia Jeanvoine qualifiée in-extremis a su honorer sa sélection en battant quelques records et en tenant son rang avec envie puisqu'elle va gagner trois places par rapport à son classement virtuel de départ. Arrivée avec le 26ème total elle repart avec une belle 22ème place minimes filles. Sur 100m elle réalise un bon 13''89 et au lancer de poids un jet à 7m23 lui permet battre son propre record personnel. Sur 80m haies elle bat également son record malgré des ajustements de foulée à faire donc le record devrait descendre très fort. Au saut en longueur le lendemain Antonia s'envole gentiment à 4m45 réalisant ainsi son record. Du travail technique est donc encore nécessaire mais Antonia est disponible et partante donc cela devrait venir assez facilement.
Les résultats des minimes.

Chez les plus grands, les athlètes qui ont tiré leur épingle du jeu sont Justine Le Duey et Elise Moro. La première échouera à un point du podium chez les cadettes autrement dit rien du tout. Par exemple sur 100m un point représente un centième et au saut en longueur c'est un demi-centimètre. Cependant c'est une belle série que réalise Justine Le Duey en améliorant quelques uns de ses records (100m haies, 800m, 200m, hauteur). Avec 3282 points elle bat son record de plus de 300 points. Elise Moro était elle aussi en jambe et s'est battue pendant longtemps pour le podium avant de céder peu à peu du terrain malgré un bon 800m, une épreuve qui rapporte des points. Elle a battu six de ses records sur sept épreuves. Le bilan est plus que positif pour elle.
Chez les juniors filles, Louise Cavelier et Elise Gravé seront un peu moins à l'aise mais pendront plaisir à concourir et pour finalement monter sur le podium. Louise laisse échapper le podium suite à une deuxème journée plus compliquée pour elle. Elle est cependant satisfaite pour ses deux courses (200m et 800m).
Chez les hommes, Théo Guéroult après de nombreuses péripéties (il s'ouvre le cuir chevelu au saut en hauteur, se fait quelques frayeurs à la perche etc...) réussit à distancer son partenaire d'entraînement Josua Martin qui s'essaie pour la deuxième année aux combinées. Ils finiront premier et deuxième régional.
David Lepiller plus expérimenté réussit des journées assez complètes et équilibrées hormis un 1500m et un lancer de javelot un peu en deçà de son potentiel. Il finit ainsi son premier décathlon avec un total prometteur de 4991 points. Terminer un décathlon est déjà une victoire en soi pour bon nombre d'athlètes en général.

La ville de Lillebonne a tout mis en oeuvre pour le bon déroulement de cette compétition. Merci à la ville donc.
Bien évidemment tout cela serait impossible sans la participation des jurys et des bénévoles du GABS. Merci à eux.

Les résultats des régionaux adultes
Les résultats des gabsiens


Ecrit par Romain le dimanche 12 mai 2019
Lien permanent


Une pluie de record pour les qualifiés du GABS !

Deux benjamines et deux benjamins se sont qualifiés pour les régionaux d’Épreuves Combinées ce mercredi à Caen.

Chez les filles, Julia Izmana et Soline Varin, déjà au coude à coude lors des départementaux battent toutes deux leur record avec plus de 60 pts de mieux au total sur les 4 épreuves. Elles se classent 27ème et 28ème.

Pour Julia, c'est en hauteur que le déclic a eu lieu, échouant de peu à 1m23, Julia bat son record et réalise les minimas pour les championnats régionaux avec 1m20. A hauteur de ses performances habituelles sur les haies et le javelot, elle progresse un peu sur le 1000m en retranchant 2 secondes par rapport à sa précédente marque.

Pour Soline la journée a été plus compliquée. Un peu déçue en hauteur avec 1m14 et peu de progrès au javelot ou sur les haies, elle avait à cœur de se reprendre. En explosant son record personnel de 10" sur 1000m (4'07), elle termine sur les talons de Julia et sauve sa journée d'une belle manière.

Chez les garçons, l'objectif était de figurer aux avant-postes.

Quentin Brument, repêché grâce à ses bonnes performances hivernales devait faire ses preuves. Il bat son record de peu sur les haies (9"12), en hauteur (1m24) et explose son record au disque de plus de 5m (17m).

Après un 1000m bien géré en 3'22 compte tenu du vent et du froid, il se classe à une très bonne 12ème place sur 32 qualifiés. Il améliore ainsi son record aux épreuves combinées de plus de 400 pts !

Thomas Canivet, au pied du podium départemental, a dû également repousser ses limites pour rester bien classé. Il fait une très bonne entame de journée puisqu'il bat son record sur les haies avec 8"65. Il améliore ensuite son record au disque avec 21m75, et améliore sa meilleure marque en plein air en hauteur (1m39). Le 1000m s'est malheureusement moins bien passé, l'arrivée de la pluie n'aidant pas.

Thomas finit loin de ses chronos. Il se classe tout de même 8ème régional.

Merci à Fabien Brument et Louis Lemonnier d'avoir officié en tant que jury ce mercredi dans des conditions climatiques encore difficiles.


Ecrit par Florian le mercredi 8 mai 2019
Lien permanent