Le Cross d'Hérouville Saint Clair 2007

Le dimanche 14 janvier, une modeste délégation de GABSiens a participé au 44è Cross d’Hérouville St.-Clair, dans le cadre du Château de Beauregard, à deux pas du canal de l’Orne. L’occasion, bénie par un temps magnifique, était celle des championnats départementaux du Calvados, auxquels notre club était invité.

Dans les courses qui nous concernaient se trouvaient les benjamins Marc Gilles, Morgan Jeanvoine, et Clément Roussel, qui dégustait le cross pour la première fois dans le maillot du Gabs.

Chez les minimes, Kévin Le Baillif suivait le train sans révéler ses prétentions, préférant attendre le bon moment. A 500 mètres de l’arrivée, il a rejoint le groupe de tête, et a commencé à attirer l’attention du speaker, qui, manifestement, ne le connaissait pas. A 250 mètres de la ligne, le sprint du « Bolbecais » fut concluant. Dans cette course, nous avions également Alexandre Le Guern, treizième, et Simon Feray.

Jordan Lebair était notre seul cadet, mais les haut normands se sont montrés un peu plus nombreux, lorsque les juniors Jérémy Picard, Aurélien Dumontroty, et Xavier Faucon ont pris le départ. Toutefois, ils n’ont pas pu dicter l’allure, pour la simple raison que le peloton contenait également des seniors hommes, dont Pierre Vallin, avec sa grande foulée, qui disputaient en même temps le cross court.

Finalement, sur cross long, Wilfried Vauchel, très régulier toute cette saison, évoluait au milieu du groupe.

Résultats :

Benjamins : 21- Marc Gilles, 28- Morgan Jeanvoine, 39- Clément Roussel /50
Minimes : 1- Kévin Le Baillif, 13- Alexandre Le Guern, 32- Simon Feray /47
Cadets : 21- Jordan Lebair /30
Juniors : 5- Jérémy Picard, 6- Aurélien Dumontroty, 10- Xavier Faucon /21
Cross court : 27- Pierre Vallin /43
Cross long : 57- Wilfried Vauchel /91

Championnats régionaux – 21 janvier

Toutes les catégories, à partir des Benjamins, seront, dimanche prochain, aux championnats régionaux au stade municipal d’Yvetot. La première course est à 11 heures, pour les vétérans.

Le passage du car sera aux horaires suivants :
Notre Dame de Gravenchon (Place des Marronniers) 09h30
Lillebonne (passage à niveau) 09h35
Bolbec (La poste) 09h45

Au retour, le départ du stade municipal sera vers 17h30, et l’arrivée à Bolbec, etc. vers 18h00


Ecrit par Romain le dimanche 14 janvier 2007
Lien permanent

Régionaux Elite en Salle 7 janvier 2007 à Eaubonne

Cette année la participation des cadets et juniors était soumise à la réalisation de minimas par ces derniers. Il fallait avoir été suffisamment compétitif pour les jeunes catégories. De ce fait la compétition s’est déroulée d’une façon fluide et a offert des courses à confrontation relativement équilibrée. Nos gabsiens qui ont décidé de ne pas préparer particulièrement la saison hivernale pour se centrer sur des objectifs exclusivement estivaux était venus dans l’optique de réaliser un travail foncier. Ils sont ici en adéquation avec les thèmes qu’ils rencontrent à l’entraînement en ce moment. Pour exemple les hurdlers de haies basses (400m haies) étaient venus pour travailler les haies hautes et le 400m. Certains demi-fondeurs sont également venus afin de travailler en surintensité et de redonner un peu de rythme. Pour d’autres ils s’agissaient là de reprendre contact avec l’exigence compétitive afin de parfaire leur motivation au milieu d’une période hivernale où l’entraînement est très contraignant psychologiquement et physiquement. Ils ont donc tous réalisé trois ou quatre épreuves dans des registres très éclectiques. Alors qu’ils étaient plutôt hors de forme, nos gabsiens ont tiré leur épingle du jeu puisque pas moins de onze performances qualificatives pour les Préfrances ont été réalisées (voir ci-après). Pour certains on peut même se risquer à dire qu’ils annoncent des performances de bon augure pour la saison estivale. En effet, Aurélien Quesnel et Sébastien Marc réalisent de forts belles courses sur 800m et bouclent leur 4 tours en 2’00’’ tout les deux. Quant on sait que l’an passé à la même époque, ils tournaient plutôt au alentour de 2’03-2’05, on se dit que leurs progrès sont déjà effectifs. Marc-Antoine pour sa première sortie sur 60m haies, discipline à cran et hautement technique, amorce un 9’’07 de très bon calibre. Malgré un mal de dos très handicapant, Charles-Edouard a tout de même aligné deux performances qui lui permettent d’être éventuellement qualifié aux Championnats de France (1m98 en hauteur, minima E ; 60m haies en 8’’59 minima E) et réalise une performance sur 400m de 50’’62 qui n’est pas bien loin d’être qualificative elle aussi (minima E a 50’’30). Gageons qu’avec un dos en bon état, il réalisera les minimas sur 400m également. Il sort comme ses camarades d’entraînement d’une période particulièrement fatiguante de travail foncier. On peut dire que cette journée restera pour nos gabsiens comme une journée d’entraînement extrêmement bien remplie et riche d’enseignements.

Voici toutes les performances de nos gabsiens :
Antoine Flambard 60m haies : 9’’24 / 9’’20, 400m : 54’’38 ; Audrey Poulain 3000m marche : 18’39 ; Aurélien Quesnel 800m : 2’00’’3 , 400m : 53’’85 ; Charles-Edouard Morel 60m haies : 8’’59, hauteur : 1m98, 400m : 50’’62 ; Julie Alliaume 60m : 8’’75, 200m : 29’’46 ; Kévin Bihan Aucomte Poids :7m, 60m : 7’’97, 400m : 59’’, 200m : 26’’90 ; Marc-Antoine Calle 60m haies : 9’’07, 60m : 7’’51 / 7’’50, 400m : 53’’59, 200m : 23’’77 ; Pierre Vallin 60m : 8’’30, 800m : 2’12’’, 400m : 56’’45 ; Romain Flambard 60m haies : 9’’30, 60m : 7’’53/7’’56 , 800m : 2’03’’ ; Sébastien Marc 800m : 2’00’’1 ; Wilhem Lebleu 60m : 8’’03, Triple Saut : 10m60, Poids : 8m56, 400m : 57’’96, 200m : 26’’27 ; Xavier Faucon : 2’09’’52.
Prochain rendez-vous pour les gabsiens : Le cross d’Hérouville Saint Clair le 14 janvier 2007. Les horaires du bus sont les suivants : 10h15 Gravenchon, 10h25 Lillebonne, 10h35 Bolbec. Le retour est estimé vers 18h30.


Ecrit par Romain le dimanche 7 janvier 2007
Lien permanent

Les Départementaux de Cross 17 décembre 2006

Une fois de plus cette saison, le parcours avait été modifié. A Gonfreville, la cause était claire ; un nouveau parking et des constructions. Le programme a démarré par la course des non-licenciés. Et puis on est passé aux plus courtes distances, avec les jeunes de l’école d’athlétisme. Ici, pas de classement, mais le plaisir de constater l’enthousiasme de ces petiots qui dégustaient, peut-être pour la première fois, au cross-country. Le grand défi n’était pas seulement de s’illustrer devant leurs parents, mais aussi, de rester debout dans les virages, tellement le terrain était boueux. Alors, vint le tour des vétérans, pour montrer aux gamins comment faire dans les conditions. Et bien, malgré leur expérience, des chutes n’étaient pas chose rare. Heureusement la pluie qui menaçait le long de l’après-midi nous a épargnés. Comme à Bolbec, fin novembre, Gérard Boivin s’est trouvé une place derrière Sylvain Lair. Stéphane Barray, évoluant au milieu du peloton, a perdu du temps, du fait d’être passé soudainement à l’horizontal dans un virage particulièrement méchant. Dans la course pour poussines Justine Baron, était à sa place habituelle, à la tête de la bande, et termina avec plus d’avance qu’à Evreux la semaine dernière. Ici, pas de racines à surveiller, mais plutôt une pente raide et latérale à la fois dans la partie boisée. Charlotte Grieu, notre deuxième coureuse, termine 13ème. Plus loin, 6 filles de la coalition GABS / CSG ont permis le classement de deux équipes. Dans la course des poussins, François Barbaray et Mattis Hauchecorne étaient séparés par le Gravenchonnais Paul M’barek Fety, et suivis par Thomas Chapelle. Ensemble, ils ont obtenu la troisième place. Nos benjamines n’étaient que deux : Orlane Grenier, et Sophie Perrel. Orlane a du mal à revenir à sa forme de la saison précédente. Toutefois, ici, elle réussit à séparer deux Sottevillaises en se décrochant une quatrième place. Les benjamins, privés de Marc Gilles, n’avaient pas d’équipe complète, mais nos minimes garçons, conduits par Kévin Le Baillif, se sont tous classés parmi les 15 premiers, et finirent première équipe, battant L’ASPTT de Rouen de 56 points. Derrière une intouchable Dieppeoise, Lise Villiers finit 3ème minime, avec Mélanie Bougon, malade les jours précédents, 7ème. Aidées par Laetitia De San Nicolas, pour qui c’était le premier cross, et Jeanne Lamy, notre seule minime à Evreux, ce quatuor termine 2ème des 5 équipes classées. La course des cadettes était une affaire purement CSG. A la formation menée par Alicia Alexandre, il manquait une fille pour pouvoir figurer dans le classement. Le cadet Julien Baron était accompagné des Gravenchonais Thomas Plaissy, 8ème, Emmanuel Piednoël, et Alexandre Vatine. Collectivement ils ont terminé 4ème. Jordan Lebair venait de reprendre l’entraînement, et suivait le peloton à quelques encablures. Par contre, la course des juniors fut une réalisation Gabsienne ; Jérémy Picard était parmi les ‘leaders’ dès le coup du pistolet, et a pris les commandes dans la grande boucle. Visiblement plus fort cette saison, il a dû bénéficier de son expérience sur 3000 mètres steeple. Pas seulement a-t-il gagné le titre de champion départemental, mais Xavier Faucon, Aurélien Dumontroty, et Antoine Flambard sont montés sur la plus haute marche avec lui. Pas mal, lorsqu’on sait que Xavier souffre de problèmes de genoux, et qu’Antoine est principalement un pistard venu pour aider l’équipe. Dans le cross court pour les dames, Maddly Laurent M’baye sauve ‘in extremis’ sa 8ème place, et Audrey Poulain, adepte de la marche à pied, essaye son premier cross chez le Gabs. Céline Leroux, elle, connaît bien le cross, et cela jusqu’au niveau national. Dans la course dite ‘cross long’, réunissant espoires, seniors, et vétéranes, elle s’est maintenue tranquillement au milieu du groupe. Alors, ce fut le tour des hommes sur cross court. Le leur mesurait 3700 mètres, plus d’un kilomètre en moins que la distance que venaient de courir les dames. Ne pouvant constituer une équipe, Pierre Vallin, Simon Brient, et Mickaël Louvet se sont contentés de réussir de bonnes « perfs » individuelles. Ils n’étaient qu’une soixantaine à prendre le départ de l’ultime spectacle de ces championnats : le cross long pour les seniors hommes. La distance de 8500 mètres était celle déjà franchie par les vétérans, mais l’effort demandé sapait d’avantage les forces. Parti dans un groupe de 8, « Momo » El Ghazouani, et El Mostafa El Khadraoui, se sont rapidement détachés. Ce dernier, fit quelques tentatives pour dicter l’allure, mais à chaque tour, son rival lui prenait 10 mètres. Cherchant une bonne prise, les deux leaders couraient au bord du chemin, chacun de son coté. Finalement, avant le dernier virage, El Ghazouani remit les gaz pour terminer comme il voulait. Nicolas Lemoine a fait une très bonne impression, et grignota plusieurs places, pour finir devant Bertrand Lebas, l’un des meilleurs espoirs. Aurélien Quesnel est bien parti, mais dès la mi-course, tantôt il doublait, tantôt il cédait quelques mètres. Mickaël Joignant, notre quatrième finisseur, semblait plus consistant, et se distançait peu à peu de Wilfred Vauchel, qui a disputé un cross tous les week-ends depuis le début de la saison. Signalant l’approche des fêtes de fin d’année, des bonnets et des cagoules rouges se faisaient remarqués à chaque tour.

Les résultats :

Vétérans - /109 : 17- Sylvain Lair, 18- Gérard Boivin, 40- Jean-luc Piednoël, 56- Stéphane Barray,
96- Martial Poussereau, 109- Barry Holmes.

Poussines - /70 : 1- Justine Baron, 13- Charlotte Grieu, 33- Pauline Plaquevent, 35- Margaux Fercoq,
43- Julie Perrel, 50- Lise-Marie Pillet, 53- Joséphine Fremont, 56- Andréa Rault Eyherabide.

Poussins - /66: 6-François Barbaray, 8-Paul M’barek Fety, 26-Mattis Hauchecorne, 42-Thomas Chapelle

Benjamines - /65 : 4-Orlane Grenier, 45- Sophie Perrel.

Benjamins - /65 : 25- Morgan Jeanvoine, 34- Simon Leplat, 48- Théo Fleury.

Minimes F - /40 : 3- Lise Villiers, 7- Mélanie Bougon, 17- Laetitia De San Nicolas, 29- Jeanne Lamy,
38- Cathy Perrel.

Minimes G - /53 : 1- Kévin Le Baillif, 6- Vincent Leplat, 7- Alexandre Le Guern, 15- Richard Barray.

Cadettes - /29 : 9- Alicia Alexandre, 19- Anastasia Chouquet, 29- Anastasia Guldner.

Cadets - /52 : 8- Thomas Plaisy, 25- Julien Baron, 26- Emmanuel Piednoël, 33- Alexandre Vatine,
36- Joann Messmer, 43- Adrien Carré, 50 Jordan Lebair

Cross Court F - /37 : 8- Maddly Laurent M’baye, 32- Audrey Poulain.

E-S-V Femmes - /35: 22- Céline Leroux (et 6ème espoire)

Juniors H - /30 : 1 Jérémy Picard, 5- Xavier Faucon, 6- Aurélien Dumontroty, 12- Antoine Flambard.

Cross Court H- /84 : 16- Pierre Vallin, 73- Simon Brient, 76- Mickaël Louvet.

Seniors H - /60: 2- El Mostafa El Khadraoui, 8- Nicolas Lemoine, 22- Aurélien Quesnel,
46- Mickaël Joignant, 49- Wilfried Vauchel, 54- Brahim Khafi

Les Podiums :


En individuel : Un titre départemental revient à Justine, à Kévin, et à Jérémy.
El Mostafa monte sur la deuxième marche, et Alicia sur la troisième.

Par équipes : Premières - les Minimes G sont 1 sur 7, et les Juniors H sont 1 sur 4
Puis les Vétérans H sont 7 sur 18, les Poussines – 5 et 9 sur 9, les Poussins sont 3 sur 6,
les Minimes F sont 2 sur 5, , les Cadets sont 4 sur 6, et les Espoirs / Seniors H sont 4 sur 8


Ecrit par Romain le dimanche 17 décembre 2006
Lien permanent

Cross d'Evreux 10 déc 2006

Le dimanche 10 décembre, sous un soleil longtemps attendu, le GABS a participé au 31ème cross-country Alain Lavaut dans le Parc du Château de Trangis à Evreux.
Sur un parcours modifié, notre petit contingent a disputé 9 courses, et est reparti avec 2 titres individuels, plus une 2ème place par équipe. Romane Caumont était la seule Gabsienne de sa course. Elle s’est classée 11ème, en devançant 53 autres ‘mini poussines’. Justine Baron, est partie prudemment, vers la 15ème position, préférant laisser à d’autres la tâche de négocier les abrupts lacets, et les traîtres racines. Elle remontait les poussines à son rythme, et franchit la ligne d’arrivée avec plusieurs secondes d’avance. Ensuite, François Barbaray et Mattis Hauchecorne ont défendu les couleurs du club chez les poussins. Nos benjamins n’ont pas réussi un podium individuel, mais se sont bien montrés le long de la course. A l’arrivée, Marc Gilles, céda la troisième place pour seulement 3 secondes. Il était suivi de Morgan Jeanvoine, et Simon Leplat. Par un temps vraiment agréable, les courses continuèrent. Jeanne Lamy s’est classée au milieu du peloton des minimes. Encore minime cette saison, Kévin Le Baillif choisit une autre tactique. En menant la danse sur la première moitié des 3200 mètres, il s’accrocha au jeune Bourdelois de l’Evreux A C, club organisateur du meeting, sur la deuxième, et produisit son grand effort au début de la dernière ligne droite. Cette accélération surprenante ne laisse point le temps à la plupart de ses rivaux de répondre. Nos autres minimes, Vincent Leplat, Alexandre Le Guern, et Richard Barray occupaient les 5ème, 8ème, et 13ème places, ce qui leur valait la deuxième marche au podium, à 2 points des coureurs de l’EAC. Julien Baron était notre seul cadet, mais les trois juniors – Jérémy Picard, Aurélien Dumontroty, et Xavier Faucon se sont si bien relayés, qu’ils sont arrivés parmi les 8 premiers. La dernière course de la journée comptait 135 finisseurs, grâce à la participation de trois catégories. Il est normal de voir les espoirs courir avec les seniors, mais ici on avait rajouté les vétérans. Le Gabs avait un représentant de chaque : Pierre Vallin, Wilfried Vauchel, et Stéphane Barray.

Les résultats :

Ecole d’athlé F sur 54 : 11è- Romane Caumont
Poussines sur 54 : 1è- Justine Baron
Poussins sur 57 : 15- François Barbaray, 34è- Mattis Hauchecorne
Benjamins sur 47 : 4è- Gilles Marc, 12è- Morgan Jeanvoine, 22è- Simon Leplat
Minimes F sur 36 : 22è- Jeanne Lamy
Minimes H sur 32 : 1è- Kévin Le Baillif, 5è- Vincent Leplat, 8è- Alexandre Le Guern, 13è- Richard Barray
Cadets sur 35 : 23è- Julien Baron
Juniors H sur 18 : 4è- Jérémy Picard, 5è- Aurélien Dumontroty, 8è- Xavier Faucon
E/S/V H sur 135 : 47è- Pierre Vallin (5è Espoir), 63è- Stéphane Barray (23è Vét), 68è- Wilfried Vauchel (34è SH)

Les Podiums :

1èr individuel : Justine Baron, Kévin Le Baillif
2è équipe : les Minimes H


Ecrit par Romain le dimanche 10 décembre 2006
Lien permanent

Régionaux Cadets Juniors en Salle 3 Décembre 2006 Eaubonne


Xavier 3e sur 800m Junior.

Il fallait être matinal en ce dimanche pour les cadets et juniors hauts-normands. 6h00, direction Eaubonne en région parisienne pour les jeunes athlètes du Groupement Athlétique de la Basse-Seine afin de participer aux Régionaux en salle. Malgré un petit effectif, les gabsiens reviennent avec 60 pourcent de podiumés. Venu pour pallier à un manque d’entraînement dû à ses études, Marion Graindor n’en repart pas moins avec une médaille de bronze autour du cou en 400m juniors. Répondant aux consignes de son entraîneur elle court donc le 60m, le 400m pour finir par le 200m à peine une demi-heure plus tard.
D’autres plus ambitieux, étaient venus pour chercher des podiums mais également pour gagner leur ticket pour participer aux régionaux adultes pour lesquels il faut effectuer des minimas. Xavier Faucon faisait partie de ceux-là et montera sur la troisième marche au 800m en courant en 2’08’’22 devançant de 5 centièmes le quatrième. Il sera donc du voyage pour les Régionaux Elites. Une dizaine de minutes son 800m encore dans les jambes, il s’alignera sur 400m pour finir en beauté.
Antoine Flambard en pleine restructuration technique en vue de la saison estivale sur les haies n’en a pas moins fait 9’’32 sur 60m haies junior. Malgré ce manque de réglages, il finira 3e et sera qualifié lui aussi pour les Elites du 7 janvier prochain.


Antoine 3e sur 60m haies junior


David Han et Cécile Ménager en leur qualité de cadet et cadette première année, étaient là pour apprendre et c’est ce qu’ils ont fait. Pour Cécile c’était l’occasion de tester des changements dans sa foulée. Elle qui vient d’intégrer son nouveau groupe d’entraînement est en pleine évolution et a plutôt bien réussi à appliquer les consignes. David a fait preuve quant à lui d’une fort belle concentration et aura beaucoup appris puisqu’il a battu sa marque en longueur à chaque essai pour finalement améliorer largement son record personnel. Puis il donnera tout sur 200m pour finir sa journée éreinté mais content d’avoir tout donné. Le dépassement de soi est une valeur centrale en athlétisme.
On peut souligner également la fluidité et le bon esprit remarquable dans lequel s’est déroulé cette compétition. C’est une fois de plus un exemple pour d’autres sports en ce moment mis à mal médiatiquement.
Tous les résultats (SIFFA).


Marion 3e sur 400m Junior.


Ecrit par Romain le dimanche 3 décembre 2006
Lien permanent


Premier Cross 2006-2007 au GABS

Le samedi 11 novembre, le GABS a débuté sa saison de cross-country 2006-07 par le
Challenge Carrington à Louviers. Plus de 1500 licenciés, dont 28 athlètes du GABS et 17 du CSG en sortie commune, se sont rendus au stade de la Plaquette pour participer à la plus ancienne épreuve française. Ils y remarquent un grand absent. Après 40 ans de carrière, qui l’ont vu s’illustrer jusqu’au niveau international, Christian Geffray, ancien Gabsien, est contraint à ranger ses pointes.
Le départ des courses pour cette 69ème édition était inversé par rapport au passé, afin de proposer un sol plus ferme. Effectivement, la pluie matinale n’avait pas réussi à dégrader le parcours, et cède la place à un soleil timide au fil de l’après-midi.
Un succès individuel pour le GABS ne tarde pas à venir, lorsque Justine Baron atteint la ligne d’arrivée 40 mètres devant la deuxième poussine. Ensuite, François Barbaray termine dixième des 105 poussins. Par contre, la benjamine Orlane Grenier voit sa 14ème place comme un échec. En tentant le tout pour le tout, elle explose en plein effort. Morgan Jeanvoine est 20ème chez les benjamins, et Jeanne Lamy finit 42ème minime derrière deux Gravenchonnaises. Kévin Lebaillif, lui aussi minime cette saison, dispute longtemps la troisième place, avant de s’incliner. Toutefois, il se classe mieux qu’en 2006. D’ailleurs, ses co-équipiers Vincent et Alexandre le suivent d’assez près pour que la deuxième marche au podium leur soit assurée. Julien Baron est 47ème sur 71 cadets. Jérémy Picard, semble physiquement plus costaud cette saison, et termine une course, souvent balayée par des rafales, par un sprint le long de la ligne d’arrivée. Xavier Faucon, junior première année, prend encore ses repères sur la distance, et termine 3 places plus loin. Céline Leroux se situe au milieu du peloton réunissant juniors-espoirs-seniors et vétérantes, tandis que c’est à nouveau Nicolas Lemoine qui mène nos seniors hommes, suivi de messieurs Quesnel, Vauchel, et Joignant, dans une course de 9151 mètres, conduite, à 20 kilomètres à l’heure de moyenne, par le kenyan Melly. Pierre Vallin est obligé à abandonner, mais l’équipe est intacte, et se classe 6ème. El Khadraoui, du CSG. est 9ème Il a encore un an chez les seniors, puis….
Gérard Boivin sait ce que c’est d’être vétéran depuis maintenant 10 ans. En se classant 18ème sur 98, il montre qu’il a encore des forces pour contrer les performances de ses concurrents plus jeunes.

Voici les résultats des Gabsiens :

Poussines / 114 1ère-Justine Baron, 43ème-Charlotte Grieu, 44ème- Margaux Fercocq
Poussins / 105 10è-François Barbaray, 71è-Mattis Hauchecorne, 104è-Thibault Dubuc
Benjamines / 91 14è-Orlane Grenier, 53è-Sophie Perrel
Benjamins / 73 20è-Morgan Joinville, 39è-Simon Leplat, 52è-Mael Lesomptier
Minimes F / 55 42è-Jeanne Lamy, 54è-Cathy Perrel
Minimes G / 65 4è-Kévin Lebaillif, 8è-Vincent Leplat, 12è-Alexandre Le Guern, 26è-Richard Barray, 53è-Simon Feray
Cadets / 71 47è-Julien Baron
Juniors / 27 6è-Jérémy Picard, 9è-Xavier Faucon
J-E-S-Vétéranes / 65 32è-Céline Leroux (10è espoir)
Seniors H / 84 26è Nicolas Lemoine, 35è-Aurélien Quesnel, 62è-Wilfried Vauchel, 64è-Mickael Joignant
Vétérans 18è-Gérard Boivin, 98è-Barry Holmes

Ainsi que les classements par équipe :

Les Poussines : 8èmes sur 22, à 2 points du SPN Vernon
Les Benjamines : 7èmes sur 11, à 2 points du SPN Vernon !
Les Minimes G : 2èmes sur 6
Les Seniors H : 6èmes sur 8


Ecrit par Romain le samedi 11 novembre 2006
Lien permanent

Une rentrée bien remplie au GABS

L’équipe du GABS aux France de Relais sur 4 fois 400m
(de G à D, Anthony David, Charles-Edouard Morel, Marc-Antoine Calle et Romain Flambard)

La saison d’athlétisme est lancée de belle manière au GABS puisque nos gabsiens ont couvert pas moins de 4 compétitions en trois week-end.
Le 1er octobre avait lieu le Challenge d’Automne permettant aux clubs de lancer leur saison et aux nouveaux licenciés de s’essayer à la compétition. C’était également le support des Interclubs Jeunes et l’alliance GABS-CSG a pu ici passer un premier test puisque le CSG désormais section locale du GABS courait sous les couleurs du GABS .Les équipes jeunes ont ainsi été mixtes entre les deux clubs. Pas de souci particulier, les compositions d’équipes ont été réalisées très facilement en fonction des forces des deux sections. Lors de cette journée, Lucile Bouteiller très en jambe en ce début d’année devait réaliser le record du club en améliorant sa propre marque de près d’une seconde et demi en courant le 300m cadettes en 45’’79 secondes. A l’issue de cette journée le GABS présentait ses équipes de relais sur 4 fois 400m afin de tenter des qualifications aux Frances de Relais. En courant en 3’26’’81, l’équipe emmené par Romain Flambard et son groupe d’entraînement, gagnera sa série avec plus de dix secondes d’avance sur ses concurrents et apprendra la semaine suivante qu’elle est qualifiée aux Frances à Evry Bondoufle.
Le samedi 7 octobre, c’était aux jeunes catégories de participer à la première compétition. Pour certains c’était bien sûr la première compétition de leur jeune carrière et on peut dire sans se tromper que ce fut une expérience très positive pour tous. La première étape du Challenge Tribu se déroulait donc à Lillebonne sous le soleil et dans le bon esprit qui est la caractéristique de toute compétition d’athlétisme. Pas moins de 215 jeunes athlètes en ont donc décousu dans le fair-play le plus total.
Dès le lendemain, les adultes participaient à Vernon à la Finale du Challenge Pouchet-Gaz de France afin de conforter leur place dans les bilans haut-normands. Une journée ventée qui a quelques peu restreint le nombre de bonnes performances mais où les Gabsiens n’ont pas démérité. A noter qu’Audrey Poulain participait ce même jour à Montreuil aux journées nationales jeunes de la marche.
Et enfin pour finir en beauté nos relayeurs participaient ce samedi 14 octobre aux Championnats de France de Relais à Evry Bondoufle. L’équipe constituée de Marc-Antoine Calle, Charles-Edouard Morel, Anthony David, Romain Flambard et Antoine Flambard (en tant que remplaçant) se présentait pleine d’envie à ces championnats. L’arène de Bondoufle a tout de suite inspiré les gabsiens dès leur arrivée et l’état d’esprit était au beau fixe. Après un échauffement où la concentration augmentait peu à peu, ce fut en chambre d’appel que les choses furent décisives. Cet espace où les athlètes sont réunis avant de rentrer sur la piste est un endroit décisif dans les grands championnats, beaucoup de victoires se jouent ici. Les énergies se focalisèrent pour nos gabsiens et leur motivation décupla à vue d’œil. Faire le meilleur chrono possible pour avoir une chance de passer en finale. Au terme d’une course parfaite où chacun a couru au delà de ses possibilités, nos gabsiens attendaient les yeux rivés ensemble vers le panneau lumineux en haut du stade avec le sentiment d’avoir réalisé un belle course. Les lignes apparaissaient sur l’écran et le chrono électrique tomba pour notre équipe. 3’22’’42, nouveau record du club !! La joie était là. Objectif atteint : courir le mieux possible. La place en finale aurait été un bonus qui aurait ravi nos concurrents mais l’ultime surprise n’aura pas lieu. L’équipe arrivée aux championnats avec le 18e temps, repart en 12e position en améliorant ce chrono de 4 secondes ce qui constitue une belle performance et une capacité à être présents lors des grands rendez-vous.


Ecrit par Romain le samedi 14 octobre 2006
Lien permanent



Point de vue de l'autre côté de la barrière

Voici un extrait d'un célèbre journal sportif du 6 juillet 2001, Stéphane Diagana y exprime ses motivations. Il m'a paru judicieux de le retranscrire ici car il me semble décrire de brillante façon l'état d'esprit permettant d'aborder la pratique sportive et le type de motivation qui devrait être bien plus mis en avant dans les clubs. Je crois que c'est le cas du GABS, nous pronons une pratique athlétique orientée vers le développement d'un individu équilibré, serein, éprouvant du plaisir à pratiquer et à se dépasser dans le respect de l'adversaire et de soi-même.

Ça va se passer dans quelques heures ou dans quelques instants. Le Stade de France sera gros de plus de 60 000 personnes. De la fièvre, du bruit, l'air vibrera d'une tension singulière. Il sera bientôt 20h35. Alors ils sortiront de la chambre d'appel, le pas lent et le regard au-delà des gradins, déjà dans un autre monde. Il y aura bien entendu une attention particulière pour Stéphane Diagana.

On attendra beaucoup de lui, notamment après sa course d'avant-hier à Lausanne en 48"08, chargée de toutes les promesses d'un nouveau podium mondial même si Angelo Taylor, sympathique poupin venu d'Amérique qui l'a précédé en Suisse, est aujourd'hui numéro 1 de la discipline. Oui, il y aura Taylor, il y aura la foule des grands soirs, il y aura l'appel de la victoire, et pourtant Stéphane Diagana n'aura pas le diable dans la bouche ni l'âme d'un guerrier.

Du plus loin qu'il se souvienne, jamais il n'a vécu la compétition comme un combat. "J'en ai trés vite fait une affaire personnelle. Ce qui m'intéressait, c'était de connaître mes limites. La compétition est devenue, selon moi, un prétexte pour tendre vers le meilleur. Ce n'est pas une guerre contre les autres."
L'évolution de son parcours vers le plus haut niveau ne changera rien à cette conception socratique du sport. "Il ne faut pas devenir autiste, simplement parce que le continuum c'est toi, c'est ton parcours, un parcours initiative dans lequel les adversaires, eux, changent. Mais toi les problèmes seront toujours là. Et c'est à travers eux que tu te construis. On passe tellement d'heures à l'entraînement...Si tout cela ne te permet pas de te réaliser, alors c'est une partie de ta vie que tu rates." D'accord Stéphane, mais dans les quelques minutes que tu vas vivre là, ces gars autour de toi, Taylor, Carter, ce sont tes adversaires. "Mais sans eux, ce serait moins riche, je les remercie de s'entraîner dur, cela m'amène moi-même à aller plus loin."

Même dans les startings-blocks, pas la moindre animosité à leur égard ?
"On a, d'abord, besoin du regard sur soi-même alors le moindre coup d'oeil sur le voisin c'est déjà moins d'attention sur ce que l'on fait. La performance se fait dans son couloir. Lorsqu'on lit les interviews de Tiger Woods, on voit qu'il ne se préoccuppe pas des autres mais uniquement sur sa tâche."

Certes mais on ne peut, quand on participe à un meeting, renier l'idée de compétition...
"J'aime la compétition. Cette idée du rendez-vous qu'on vous impose le jour J à l'heure H. J'ai envie de battre les autres mais il n'y a aucune haine dans ma démarche. D'autant que si je me focalise sur un mec que je n'apprécie pas, je vais essayer de le reprendre tout de suite et cela peut m'amener à commettre des fautes. Si l'on veut battre autrui, il faut d'abord se concentrer sur soi-même. Et en cela il y a un décalage total entre ce que les gens vont voir et ce que nous, avec Taylor, allons vivre dans la course. Moi je vais essayer de partir vite, plus vite qu'à Lausanne car ma marge en fin de course sur lui qui finit trés fort n'était pas suffisante. Je vais me concentrer sur mes 1er et 2e haies que je n'avais pas bien négociées avant-hier et ensuite tenir de façon fluide mes treize foulées jusqu'à la 8e haie pour ensuite franchir les deux derniers intervalles en quatorze foulées. Lui il va penser à sa technique, à sa fin de course. Les gens vont voir un duel alors que, nous, nous serons seulement confrontés à nos problèmes." Et puis il y aura un vaiqueur. " Le malentendu persistera parce que pour nous, la satisfaction viendra de ce que nous avons réalisé en fonction de nos possibilités. Et pas forcément en fonction de la place. Moi, ma plus grande satisfaction pour l'instant, ce ne fut pas mon titre mondial en 1997, mais ma 4e place au championnat du monde à Stuttgart en 1993, parce que c'est là que j'ai atteint mon plein potentiel, où j'ai déployé le plus d'engagement et de générosité. Le bonheur n'est pas lié au classement. C'est toi qui donne la valeur aux choses. Et ce n'est pas forcément le premier le plus méritant. J'ai plus de respect pour un 5e qui est allé au bout de son potentiel qu'un gars pétri de talent qui n'en a exploité que 20%.
Malheureusement ce n'est pas cette perspective du sport qui est généralement admise et diffusée. On préfère présenter le sport comme une guerre moderne. Et c'est pour cela que des personnes comme Albert Jacquard que j'apprécie énormément, n'aime pas le sport parce qu'il attise la haine, l'opposition entre les peuples. Simplement parce qu'on ne lui montre pas cette autre façon de concevoir la compétition. Elle est aussi une autre façon de connaître les autres."


Ecrit par Romain le vendredi 28 juillet 2006
Lien permanent