Une superbe journée, des records battus presque comme ça pour le plaisir et la joie. Pourtant l'appréhension était là avant la compétition, les cadres du GABS avaient le sentiment que cette année ça allait être difficile. Mais c'était sans compter sur la qualité des athlètes présents. Car il y en avait de la qualité. Un record du javelot cadettes qui tombe, 30m61 pour Lise Villiers toute heureuse de réussir le hold-up qu'elle convoitait à l'entraînement. Les quelques séances de travail uniquement technique ont payé cash: 4m de plus que son ancien record. Sur 110m haies, le Charles-Edouard National se pointe et en revenant d'un baptème familial peaufine son propre record de club en enlevant encore quelques centièmes à sa marque. 15''04. Une des perf de la journée a quand même été réalisée par Alicia sur 400m haies. Avec seulement un 320 en fin de saison dernière, elle est partie au culot n'hésitant pas à suivre l'ébroicienne Floriane Bernard dont on connaît la valeur plus que nationale. Elle décroche un 68''8 sans détail et sans se poser de question. Nouveau record du club à la clé toutes catégories, réhaussant la marque d'environ 13 secondes. 4 belles coureuses de 400m ne pouvaient que mériter un record de club. C'est ce qu'elles ont fait. Alicia Alexandre, Lucile Bouteiller, Camille Daragon et Emilie Poulingue ont couru au max malgré une course un peu débridée. La récompense: un record de club en 4'23''03 (contre 4'25''). Des anciennes recordwoman étaient présentes (Cécile Piednoël et Nathalie Lemoine) et c'est toujours un moment sympa de voir des athlètes se congratuler pour des raisons comme celles-ci.
Dans l'ensemble tout le monde s'est démené pour essayer de grapiller des points pour combler les absences et manquements dans certaines disciplines. On notera l'effort particulier des filles qui ont pris le courage à deux mains et ont affronté les rangées de haies avec ténacité. C'est avec la peur au ventre que ces non-spécialistes que sont Cécile et Jeanne ont pris leur responsabilité et ont réussi à faire une prestation très honorable. Sur 400m haies cela faisait bien longtemps que deux courageuses ne s'était pas alignées pour un interclub. Bien leur en a pris car au final c'est plus de 2200 point de marqués pour le club et ça c'est loin d'être négligeable.


On a apprécié aussi les efforts de certains pour venir prêter main forte. Je parle là des retours de certains anciens du club et de ceux qui ne font qu'une compétition dans l'année; la plus belle des compétitions pour certains: les interclubs ! J'en oublie mais on peut en citer quelques uns: Anthony Lemaître de retour sur le 110m haies, Emilie Poulingue qui se lance sur le tour de piste avec courage, Nathalie Lemoine qui reste l'inaltérable cheftaine du club sur 100m et bien lui en fait, Carole Riou qui blessée à la main gauche lance de la main droite au poids, Véronique Daudenfeld qui s'aligne sur 3000m marche dans la chaleur, Céline Leroux qui à peine sortie du travail vient faire la compète de l'année, et j'en oublie sûrement.....

Avec 39203 points au compteur le GABS se classe 7e et devance l'un de ses adversaires direct pour le maintien: l'ASCH. Quelques Gabsiens m'ont dit qu'ils pensaient faire mieux au deuxième tour, on a donc de la réserve de points...
Le deuxième tour sera nécessairement placé sous le signe de la mobilisation générale car la poule de classement comporte le MANCHE ATHLE CENTRE SUD (fusion de Granville et Coutances) l' EVREUX AC qui devraient assurer le maintien et qu'ensuite viennent 3 clubs qui semblent très proches: le STADE SAINT-LO, le CJF SAINT-MALO et le GA BASSE-SEINE BOLBEC. Cependant on connaîit la valeur de l'ASC LE HAVRE qui pourrait nous surprendre et notamment le BAYARD ARGENTAN qui se sent capable de faire 40 000 points malgré un premier tour à environ 30000 points, il faudra aussi compter avec FLERS-CONDE SUR NOIREAU ATHLE qui a des éléments de grande qualité.
Bref la bataille ne fait que commencer...alors comme Charly relevons le défi (c'est pour la rime et puis ça me permet de placer cette belle photo).
Le Classement général, les résultats, les relais