Pour sa 29ème participation Eric Boufflert notre marcheur de l'extrème a été gâté. Les températures absolument caniculaires ont soigné les concurrents.
Tout était dans la démesure, comme peut l'être déjà le fait de prendre part à des compétitions d'ultra, mais les conditions météo ont conduit tout un chacun à repousser ses limites pour ne pas mettre le clignotant. En plus de manquer un match d'anthologie (France Argentine), les marcheurs ont pour une modique somme d'inscription, pu se faire une cure de bronzage, d'amaigrissement (- 5 % perte de poids pour Eric) et de masochisme ! Les pics à 35 degrés sur le bitume surchauffé du vélodrome ne les ont pas arrêtés, Eric prend encore une 4 ème place avec une marque à 145 km (l'an passé 2ème et 165 km).