La préparation commence à être longue et les gabsiens veulent en découdre pour mettre à profit les acquis du confinement et des heures passées au stade à s'entraîner. Le meeting du 31 juillet était une séance de luxe mais les jambes étaient chargées. Le volume d’entraînement a été cette fois-ci un peu déchargé pour commencer à rentrer en forme gentiment et prendre les rythmes de compétition.

Tous ont abaissé leur chrono par rapport à il y a trois semaines. Tous étaient alignés sur 400m. Théo Guéroult retranche une seconde et demie à son record personnel qui datait de l’an passé. Pourtant il arrêtera là sa saison la préparation aura été trop longue pour lui et le travail saisonnier l’aura un peu trop fatigué. David Lepiller et Thomas Leterc montent gentiment en puissance avec notamment une course bien aboutie de Thomas qui fait une très belle première partie de course. Il lui faudra maintenant des courses pour tenir et trouver des clés techniques pour limiter la perte de vitesse sur les derniers mètres. David lui sait qu’il doit partir plus vite.
Yanis Gimay, après un an de galère et pépins physiques revient à la compétition. Les haies sont plus hautes en juniors et Yanis n’a pas pu travailler tout ce qu’il voulait cette année. Il part en appliquant son plan de course établi de concert avec son coach. Si à la dernière course le schéma a tenu seulement jusqu’à la 5e haie, cette fois-ci c’est jusqu’à la 7e. Mais la fin de course a encore du mal à passer. Espérons que Yanis aura le temps de mettre en place l’ensemble de sa course pour se qualifier aux Frances. Il finit l’an passé 5e français.
Chez les garçons, en demi-fond Quentin Pigot sera le seul à continuer sa saison et est allé de ce fait courir à Vernon pour se jauger sur 1000m en vue d’un 800 la semaine prochaine. Bien lui en a fait puisqu’il bat son record datant d’il y a quatre ans en réalisant 2’35’’07. Il avait les 2’30 dans un coin de sa tête mais le vent a sûrement joué contre.

Chez les femmes, elles améliorent toutes leur record personnel ! Elise Moro sait qu’elle va devoir prendre un peu plus de risques pour claquer un chrono. Justine Le Duey devra également être très légèrement plus en rythme au début. Ce sont les nuances qui vont jouer ici. Anna Gouteux monte gentiment en puissance, il lui faut maintenant gérer la fatigue et les étirements pour monter en forme. Les deux performances du jour viendront du côté de Manon Losito et Jeanne Héranval. Jeanne fait une course très bien gérée et une deuxième virage de toute beauté. Elle explose son record personnel pour le glisser à 64’’38. Elle qui ne savait pas si elle pourrait se qualifier l’hiver dernier alors que les minimas étaient à 72’’. Le travail et l’application paient fort pour Jeanne.
On attendait une performance de Manon Losito mais on ne pensait pas que cela descendrait aussi vite. Manon fidèle à son caractère de fonceuse, suit le train imposé par les autres coureuses plus rapides qu’elle et bien lui en a fait car elle réalise 60’’48. Ce chrono la fait rentrer dans le top 30 français juniors. Elle pointe à la 28e place française actuellement.
La saison va être un peu spéciale car les athlètes et leur coach vont devoir gérer la rentrée en même temps que leur saison. Il va falloir s’adapter.
Les résultats des gabsiens au meeting de Caen
Les résultats du meeting
Les résultats de Vernon