Les départementaux se déroulaient à Eu et à peine arrivés c’est sous un petit vent frais que les jurys Fabien Brument, Patrick Gallier et Louis Lemonnier vont déjà s’atteler à la tâche sur leur concours respectifs (Javelot, poids, perche). Dans le même temps Florian Courraey et Noémie Versavel préparent leur cartouches en tant que starters. Sylvain Boutel lui était déjà là aux aurores pour mettre en route le chrono électrique.

Pendant ce temps les athlètes s’échauffent et Sorbonn est le premier à ouvrir le bal en s’essayant au 200 m haies. 

Sur les sauts la présence du vent perturbe les réglages des jeunes. Quentin Brument et Thomas Canivet ont des difficultés à l’approche de la planche. Le vent contraire les oblige à allonger et casser la vitesse créée. Raccourcir leurs marques permettra de limiter la casse et les garçons s’en sortent bien avec 9m43 pour Quentin et 9m87 pour Thomas. Thomas s’adjugera une médaille de bronze avec ce saut. Au saut à la perche Gauthier Lemonnier s’essaie et réussi un concours prometteur avec 1m60. Dans les concours suivants il faudra prendre progressivement davantage de levier.

Julia Izmana réussit une bonne performance au javelot avec 17m10. Elle devra gérer le 50m en même temps et aura quelques difficultés à s’échauffer pour le 50m durant le concours de javelot.

Sur 50m toujours, chez les benjamins, les garçons s’en sortent même si les alignements sont encore en construction. Antonia Jeanvoine sur 50m minimes filles s’engage bien sur les premiers appuis mais n’enchaîne pas assez techniquement ensuite.

Saut en hauteur, Baptiste Buzes manquant encore un peu d’expérience ne réussira pas à s’adapter au vent capricieux et ne passera pas une barre. Mathias Minet arrivera, sans marques car il les a oublié, franchira tout de même 1m25 battant ainsi son record en s’adaptant au mieux. Thomas Canivet lui franchira 1m38 avec un concours correct. Un travail à l’impulsion, fixation côté gauche est à faire, pour cesser de filer le saut.

Saut en longueur Antonia s’envole à 4m44 après quelques réglages suite au vent latéral qui sévit. Elle sera moins heureuse en perche avec des sauts peu engagés et un manque de sensations. Elle fera 1m80 n’ayant jamais pu s’adapter au vent qui la mettait trop près du butoir. Lucile Siméon s’en sortira bien puisqu’elle réussit à prendre des repères et à franchir 1m30 en benjamine. Gauthier fait aussi ses débuts avec 1m60 réussis.

Sur le javelot, Thomas et Quentin ont dominé leur sujet puisqu’ils finissent 1er et 2e respectivement. Félicitations.

Baptiste Buzes réalisera son record au saut en longueur avec 3m74. Il s’arrachera face au vent sur le 1000m en 3’24’’81 soit les minimas parèrent lesquels il courait. Louise Mandeville fait un bel échauffement au triple puis perd un peu pied dans sa course (essai, deux courses moyennes) pour finalement se reprendre et faire les réglages qui vont bien sur le dernier saut. Elle bat son record en atterrissant à 8m10 franchissant ainsi la barrière des 8m qu’elle cherchait depuis longtemps.

Les benjamins malgré les jambes lourdes ont souhaité aligner un relais et bien leur en a pris puisqu’ils réalisent un relais assez soigné qui leur permet de prendre la médaille d’argent.
A noter que Thomas réalise un total de 93 points au triathlon sur la journée.
Les résultats globaux
Les résultats des gabsiens