Carton plein pour les athlètes du GABS. Le temps était propice aux performances. La piste bien qu'un peu molle n'a pas empêché nos gabsiens de réaliser de belles performances.
Pour sa part, l'entraîneur Romain Flambard, était très satisfait de ses troupes qui se sont bien comportées. Alice Barray retranche encore une demi seconde à sa marque sur une épreuve qu'elle apprivoise le 400m haies. Et ceci avec un schéma de course inédit car elle a pris des risques au début. Très bien. Anna Gouteux sa partenaire d'entraînement abaisse encore son record sur 400m plat en bouclant le chrono de 65''62, c'est à dire déjà presque trois secondes par rapport à l'an passé.
Elise Gravé poursuit sa conquête de la piste en pulvérisant de 7 secondes son record sur 400m par exemple. Sur le week-end, elle battra son record du 200m de deux secondes et celui du 100m d'une demi-seconde. On est content pour Laure Servain qui souffre d'une périostite persistante (fracture de fatigue?) et revient sur 400m dans des chronos à sa mesure.
Loanne Angot s'approche doucement des minimas planchers (5m45) au saut en longueur cadette avec 5m39. Héloïse Louiset, championne de France en salle 2017, a réalisé logiquement les minimas D (1m65) pour le saut en hauteur cadette avec 1m67. Elle n'est pas loin des minimas plancher (14''80) sur 100m haies avec 14''81.

Les garçons ne furent pas en reste. Gauthier Toutin réalise 53''83 et bat largement son record. Quentin Pigot a franchi un pas en s'imposant devant son partenaire d'entraînement Hugo Dalla Libera et en battant enfin largement son record d'une seconde. Une barrière mentale est tombée depuis quelques semaines, il fallait ''juste le faire''. Bien joué.
Thomas Leterc lui bat son record sur 100, 200 et 400 en toute décontraction. En confiance dès le samedi sur 100m, il ne lâchera plus le sentiment de performance du week-end. Il a désormais dans le viseur les 22 secondes sur 200m, les 50 secondes sur 400m....cela viendra tout seul.
Julien Baron réalise un inattendu 11''90 sur 100m juste après son 800m en 2'00''30. La physiologie a encore ses énigmes. Cyril Mongenoty, secoué par ses performances de début de saison a sorti les cannes pour revenir à son meilleur niveau en 2'03''70 sur 800m.
On peut particulièrement noter la réalisation des minimas planchers pour Justine Baron sur 400m haies (64''64) et Hugo Dalla Libera sur 800m (1'57''37) dans leur quête de qualification aux Frances (espoirs pour l'une et cadet pour le second). Pour Justine c'est une délivrance car elle était en plein doute sur sa capacité à revenir après une grosse période de doute pour blessure (6 mois). Quant à Hugo la fougue des jeunes poulains lui a brûlé un peu les ailes car un départ en 26 secondes sur le premier 200m du 800m laissera des traces dans la dernière ligne droite. Il s'agit juste de petits réglages et le chrono devrait descendre pour assurer la qualification aux Frances.

Les résultats des gabsiens.
Les résultats des athlètes du CSG
Les résultats complets

Les résultats des épreuves combinées jeunes