Le GABS se présentait en cette finale de Nationale 3 avec pour ambition de faire un total un peu meilleur que le premier tour afin de prouver qu'il méritait sa place en finale et pourquoi pas gagner une belle place. Et puis bien sûr il s'agissait aussi de profiter de cette bonne dynamique qui règne au sein des groupes d'entraînement.
Il faisait une bonne température mais le GABS prend une petite douche froide d'entrée jeu avec la disqualification de deux marcheurs hommes. Mais les gabsiens ne se sont pas laissés démonter. Chacun a poursuivi son petit challenge personnel consistant souvent à faire amener le maximum de points peu importe la maîtrise de la discipline sur laquelle il est aligné. Et dans l'ensemble les performances ont été meilleurs et le total du GABS s'annonçait supérieur malgré les deux zéros subis. A l'image d'Elise Moro qui pulvérise son record sur 400m et à la perche pour établir d'ailleurs un nouveau record de club. A l'image d'Hugo Dalla et Quentin Pigot qui sont partis couteaux entre les dents, véxés qu'ils étaient par leur performance sur 800m du premier tour. Hugo réalise d'ailleurs les minimas pour les Frances poussé par son partenaire d'entraînement Quentin de fort belle manière. Alice Barray chez les filles, lancera aussi bien les hostilités avec un 400m haies plus équilibré et se rapprochant des minimas pour les Frances également. Avec 787 points elle donne le ton. Il va falloir perfer. Difficile de citer tout le monde puisqu'il s'agit en fait d'un effort collectif. D'ailleurs il faut dire un mot de ces personnes de l'ombre que sont les jurys. Il faut savoir qu'ils marquent également des points et pas qu'un peu: 500 points chacun. Et surtout sans eux personne ne peut concourir.
Le moment des relais arrive finalement assez vite et les gabsiens adorent cela. Malheureusement deuxième douche froide de la journée le relais 4 fois 100 masculin est disqualifié pour un passage trop limite. Cela s'est joué à quelques centimètres.
Mais déjà l'apothéose arrive avec une des spécialités du GABS: les relais 4 fois 400m. Tous les clubs sont en ébullition et les coureurs n'ont qu'une envie: courir et en découdre.
Le GABS gagnera les deux relais restants. La jeune garde (Thomas Leterc, Quentin Pigot, Adrien Péralta, Hugo Dalla) avait en ligne de mire un des solides records du club détenu par la vieille garde (Charles-Edouard Morel, Marc-Antoine Calle, Anthony David et Romain Flambard). Ce dernier, coach de l'équipe, avait les yeux rivés sur le chronomètre pour voir si le record allait tomber. Les gabsiens n'ont laissé aucune chance aux autres clubs en enfonçant à chaque passage leur avance pour terminer non loin de ce fameux record. Avec 3'24''00 le record a tremblé et deux des anciens relayeurs (Charles-Edouard et Romain) sont venus féliciter les heureux vainqueurs avec un clin d'oeil. Il fallait faire 3'22''42....
Le total du GABS malgré trois déconvenues aux allures de douche froide sera tout de même meilleur qu'au premier tour grace à l'envie et aux efforts de chacun.
Félicitations à tous car nous nous sommes maintenus en nationale 3 et avons porté haut les couleurs du GABS.
Les résultats globaux
Les résultats des gabsiens.