Le dimanche 11 février, 1450 crosseurs et crosseuses de 135 clubs normands et bretons à partir de la catégorie cadet, et allant jusqu’aux vétérans, étaient à Plouay dans le Morbihan, pour disputer les championnats 2007 de l’interligue Normandie-Bretagne. Parmi eux, il y avait un petit groupe de 28 Gabsiens. En jeu cette année, puisque la FFA a encore retenu le cross court au programme, 9 titres individuels et autant par équipes.
Ils sont forts ces bretons, et par leurs performances lors des courses, et par leur préparation du parcours. Celui-ci comportait tous les éléments, avec 3 montées, chacune plus difficile que la précédente, le tout terminant par une ligne droite qui, face au rafales, paraissait interminable.
Grande satisfaction pour Blavet-Scorff, le club organisateur, avec 2 titres individuels, et un par équipe. Satisfaction aussi pour le Gabs, avec un athlète qualifié pour les championnats nationaux, et 3 équipes classées. Pour ce qui est des autres places sur le podium, 19 des 27 marches étaient occupées par des équipes bretonnes. En réalité, ce ne fut pas la surprise. Presque aussi forts sur le plan des titres individuels, ils en prennent 5, contre 3 pour les bas normands, et un seul pour les hauts normands. Mais quel titre que celui-ci ! La course en question était la dernière de la journée : celle des seniors hommes. Le Gabs y avait son équipe, renforcée par le CSG. Letellier, de l’USO Mondeville, assura une allure remarquable sur presque 12 kilomètres, suivi comme son ombre par Benhari, du Val de Reuil, et du breton Jaouen. L’année dernière à Louviers, lors de ces mêmes interrégionaux, tous les trois avaient opté pour le cross court. Là, Benhari s’était laissé coiffer juste avant la ligne d’arrivée, surpris par le sprint du breton. Letellier avait fini quatrième. Ici à Plouay, le vracman avait donc deux concurrents à surveiller. L’attention des spectateurs, portée avant tout sur ce « duel à trois » était totale, si bien que la pluie, attendue dès le matin, est arrivée presque inaperçue. Finalement, à vingt mètres de la ligne, c’est Letellier, épuisé, qui céda du terrain. 10 secondes plus tard arriva Jaouen, suivi de 6 hauts normands dans les 10 premiers, dont les frères Oubassour, anciennement du Gabs. C’était la seule déception pour les spectateurs bretons. En ce qui concerne le club, Lahcen El Ghazouani s’était pointé en tête à la fin de la première boucle, mais s’est fait doubler par Nicolas Lemoine (105è) et Aurélien Quesnel (110è) lors de la deuxième. Inséparables sur le restant du parcours, ce n’était qu’à la fin que Nicolas a réussi à devancer son co-équipier d’une poignée de secondes. Le système qualificatif étant ce qu’il est, ils n’iront pas à Vichy. Toutefois, ils peuvent être contents d’avoir terminé devant d’autres coureurs qui auront cet honneur. Plus loin, Mickaël Joignant est arrivé à décrocher Wilfried Vauchel. Tous deux finissent bien trempés par les averses. L’équipe se classe 21 sur 29.
Quant aux autres courses, les normands ont ramassé plus que des miettes pendant ces championnats. Citons celle des vétérans, où nous avons placé 2 équipes normandes, une de chaque province, sur les plus hautes marches du podium. Cette course, qui a débuté le programme, confirme la tendance actuelle, qui voit le plus grand peloton se constituer de ‘vieux’. Ici, ils étaient 277. Sur le plan Individuel, en revanche, on ne dénombrait que deux hauts normands, dont le sottevillais Mendy, dans le groupe de tête. Le hacman Pascal Hérin participe à la conduite initiale du peloton, mais perd du terrain progressivement, pour finir à la 37è place. Il se classe troisième vétéran 2. Le Gabs, se classe 27è équipe sur 31, mais il devance les caennais et les mondevillais. Nos représentants sont à leurs places logiques. Sylvain Lair (96è) et Gérard Boivin (127è) sont suivi de Jean-Luc Piednoël (183è), Martial Poussereau (270è), Eric Porthault (275è). Venu remplacer Stéphane Barray, retenu par le travail, Barry Holmes, en tant que doyen de la course, prend soin de ne laisser personne derrière lui.
Place alors aux cadettes, où les Gravenchonaises Alicia Alexandre et Anastasia Chouquet, se classent respectivement 106è et 126è.
Pas de possibilité d’un classement par équipe pour nos cadets. A cause des doutes sur sa santé, Alexandre Vatine n’a pas pris le départ, et Jordan Lebair s’est foulé la jambe au dernier tour. Thomas Plaissy, Julien Baron, et Emmanuel Piednoël sont parvenus à complèter leurs 5 kilomètres sans incident.
Dans le cross court, Sophie Ménard a essayé sans succès de prendre les commandes dès le départ. Elle réussit à maintenir le contact jusqu'à la deuxième boucle. C’était le moment choisi par Emmanuelle Honoré de Pont Audemer pour démontrer sa vitesse de base, confirmée lors de sa victoire sur 1500 mètres en salle quelques jours plus tôt. En très peu de temps, elle est passée de la dixième à la deuxième place derrière une autre championne du coin en la personne de Gaëlle Le Calve. Gagnante sur cross long en 2006, celle-ci avait suffisamment de marge pour assurer le titre, chez elle cette fois. Sur cette distance, nous avions Maddly Laurent M’Baye, et Audrey Poulain. Avec sa grande foulée, Maddly a pu devancer la spécialiste de la marche qu’est Audrey de l’ordre d’une trentaine de places.
Dans l’autre cross court, le Gabs finit 21è. Sébastien Marc, en mi-peloton, mit à profit sa vitesse acquise sur la piste, pour grignoter quelques places en remontant la longue ligne droite. Avec son pas régulier, Pierre Vallin termina 30 secondes plus tard. Les présidents (l’actuel et l’ancien) du CSG Athlétisme ferment la marche, Louvet père prouvant qu’il est capable de courir aussi vite qu’il marche ! Cependant, il laissa Louvet fils grimper la pente de l’arrivée devant lui, histoire, peut-être, de ne pas vouloir le démonter. En effet, Mickaël, tout comme Simon Brient, avait le regard vacant. Ils semblaient être sous l’hypnose d’une cadence imposée par leurs balladeurs. C’était leur façon de survivre à l’épreuve, afin d’apporter les quelques points qui permirent à l’équipe d’être classée.
Des blessures ayant écarté la possibilité d’une formation complète chez les juniors, seuls Jérémy Picard et Xavier Faucon ont pu prendre le départ. Malgré quelques bousculades avant que le fil de coureurs ne s’étire, Jérémy s’accroche, et maintient le contact avec un deuxième groupe, pour ne perdre que quatre places en 6 kilomètres. En se classant 22è, Jérémy s’est hissé 85 places par rapport à sa prestation 2006, et se qualifie pour les championnats de France le mois prochain. Quant à Xavier, il se situait autour de la 40è place à la fin de la petite boucle, mais en perd une vingtaine sur les deux grandes.
Cela fait au moins 5 ans que la petite Sandra Levenez, de Carhaix-Plouguer, s’accumule des titres. Frêle d’apparence physique, il lui fallut à peine un kilomètre de course afin de mettre tout le monde d’accord sur le résultat final. Jamais n’avait-on demandé aux femmes de parcourir près de 7 kilomètres. Même pas aux championnats du monde. Erreur de la part des organisateurs, ou évolution dans les distances en cross country jugées être à la portée de l’élite ? Déjà, aux régionaux à Yvetot, Céline Leroux s’est demandé si elle allait résister sur presque 6 kilomètres. A Plouay, autour d’elle, de nombreuses filles se surveillaient, et s’interrogeaient sur leurs propres capacités. La gabsienne, avec beaucoup d’expérience à ce niveau, a tenu bon, mais ce sont les vétéranes qui figuraient fort. La rouennaise Sophie Chéral finit 7è, Brigitte Vilain-Legouez est 42è, et une troisième haut normande, l’inusable Sylviane Lévesque-Marguin se classe 48è sur 205.
Avec la course des hommes sur cross long, déjà décrite, cette réunion s’est achevée, et le Gabs a quitté le Morbihan content des efforts de chacun, et surtout de la qualification de Jérémy pour les nationaux.

Résultats des Gabsiens :

Equipes: Vétérans – 27è /31, Cross Court Hommes - 21/21, Seniors Hommes – 21/29
Individuel: Qualifié pour les championnats de France – le junior, Jérémy Picard.

Les courses :

Cadettes : 106è – Alicia Alexandre, 126è – Anastasia Chouquet. / 133
Cross Court F: 56è – Maddly Laurent M’Baye, 83è – Audrey Poulain. / 86
Elites F: 156è – Céline Leroux. / 205
Cadets: 116è – Thomas Plaissy, 131è – Julien Baron, 148è – Emmanuel Piednoël. / 160
Juniors H: 22è – Jérémy Picard, 59è – Xavier Faucon. / 111
Vétérans: 96è – Sylvain Lair, 127 – Gérard Boivin, 183è – Jean-Luc Piednoêl
270è – Martial Poussereau, 275è – Eric Porthault, 277è – Barry Holmes / 277
Cross Court H: 81è – Sébastien Marc, 101è – Pierre Vallin, 155è – Simon Brient,
156è –Mickaël Louvet, 157è – Marc Louvet / 157
Elite H: 105è – Nicolas Lemoine, 110è – Aurélien Quesnel, 137è – Lahcen El Ghazouani
240è – Mickaël Joignant, 250è – Wilfried Vauchel

Résultats.