On peut parler sans se tromper d'un bilan mitigé. Bien évidemment nous ne préparons pas vraiment cette saison en salle au niveau de la programmation de l'entraînement mais tout de même. On se demande bien quel sera le visage de l'équipe d'interclubs quand on voit le nombre de féminines présentes sur ces régionaux. Seules Audrey et Clémence Poulain ont défendu la gente féminine sur ces Régionaux. Audrey finit sur le podium du 3000m marche en tant qu'espoir avec un chrono de 18'50. Toutes les deux sont à une vingtaine de secondes de leur record perso en salle.
Je ne parlerai pas des athlètes qui ne sont pas venus alors qu'ils ont demandé à être engagés et de ceux qu'il a fallu inscrire dans le doute car ils ne sont pas à l'entraînement ou ne daignent pas dire qu'ils ne seront pas là. Non j'en parlerai pas.

Quelles sont les satisfactions et les enseignements que l'on pourrait tirer de cette journée ? En voici quelques uns:

-Le mental se prépare autant que les cannes.
Des compétitions où le mental est à mobiliser rapidement en ce milieu d'hiver. Il faut réussir à se présenter combatif et se remettre dans le bain de la compétition aussitôt. Avec un peu de motivation on arrive à faire tout de même de belles choses puisqu'Anthony a réussi à faire l'un de ses meilleurs chronos. Une course sur 60m décevante, lui a donné peu à peu l'envie de se refaire, il a fallu le motiver mais cela a fonctionné. De nombreux athlètes ont constaté après leur course qu'il aurait dû y croire davantage et que finalement c'était possible. Il faut se préparer mentalement davantage et se montrer plus combatifs. Une course se réussit avant de se courir bien souvent. Medhi Baala lorsqu'il est champion d'europe du 1500m expliquait que cela faisait quelques mois qu'il étudiait tous ses adversaires et qu'il avait envisagé tous les scénarios de course possible. Il n'était pas arrivé dépourvu de préparation mentale me semble-t-il.

-L'aventure c'est l'aventure.
Des gens qui se lancent dans l'aventure. Je pense à J-B qui reprend contact avec la compétition de façon musclée puisqu'il enchaîne 60, 400, 200. On peut dire qu'il s'est fait une bonne session d'entraînement et de reprise de contact. Un Vincent qui tente l'aventure sur les haies et progresse quoiqu'il lui en ait coûté. Sa progression a été stoppé par une appréhension qui l'a saisi au départ de sa finale du 60m haies. L'approche de la compétition et la concentration sont à travailler car sur les haies cela ne pardonne pas. Il faut vouloir avaler les haies sinon on se les mange....Vincent est un combatif et espérons qu'il nous revienne avec un esprit de revanche après sa lourde chute en finale du 60m haies cadets. Bon rétablissement. (Des nouvelles toutes fraîches en ce lundi: il va bien. Il a passé une radio. Tout semble ok. Il s'en tirera avec une belle contusion faisant office de tatouage sur l'épaule. OUF !).

-L'esprit du combattant fait la différence.
Un Timothée conquérant qui bat encore son record et s'approche doucement des minimas pour les France (27' minimas E, 26'30 minimas D). Cela fut dûr mais le repos et l'entraînement ont payé. Il a fait une course plus dense que lors de toutes ses sorties. Espérons qu'il saura maintenir son niveau lors des Préfrances à Mondeville dans quelques semaines. Félicitations.
Anthony nous sort quant à lui un chrono de derrière les fageots (50''95) comme il sait bien le faire. Ça fonctionne au mental ces histoires là. Le relayeur de l'équipe du 4 fois 400m prouve encore une fois qu'il est un des piliers de cette équipe de relais. Robin semblait aussi en relative forme puisqu'il fait 7''54 sur 60m et 23''84 sur 200m.


Anthony podiumé sur 400m avec du beau monde !!


Audrey 1ere en espoir.