(Article rédigé par Florian, merci à lui)
C’est à Fougères que les Gabsiens se sont déplacés ce week-end, 12 Gabsiens exactement, et c’est Anna Gouteux qui a ouvert les hostilités avec les 400 m, un léger vent de face dès le départ Anna part prudemment, trop peut-être, car il lui reste du jus dans le dernier 100m ce qui lui permet de terminer son 400m en 69.22 à quelques encablures de son record.

Pendant ce temps Amaya du CSG était à la longueur où elle effectuera son record personnel. 5m23.

Place au 200m avec Wilfried Lavier toujours du CSG, il signe un chrono de 24.79 pas très loin de son record personnel mais Wilfried diminué par un dos très douloureux ne prendra pas part à la finale. Bon rétablissement.

Hugo Dalla Libera, passé sous la barre des 2min une semaine plus-tôt aux inter-ligues où il était sélectionné dans l'équipe de Haute-Normandie, avait envie de descendre encore ce chrono. C'est chose faite et de belle manière. 1.58.86. Ne pas relâcher les efforts et continuer à bosser car il y a encore des réglages à faire pour accéder aux Frances comme cet hiver.

Iris Lefez alignée sur sa distance favorite le 100m haies descend encore un peu plus le record du club avec une jolie course qui se termine en 15.52, elle effectuera d’ailleurs le même chrono en finale.

Au-delà de toutes ses blagues et les fous rires qu’il nous fait vivre Arthur Colboc a su être sérieux au moment où il fallait et s’adjuge un joli 100m en série avec un chrono de 11.39, bien décidé à encore faire mieux en finale, il ajuste quelques détails techniques et va réussir puisqu’il effectuera 11.33. Beau chrono pour celui qui il y a encore un mois faisait 11''69.

David Lepiller a eu une saison très compliquée pour cause de blessure mais arrive à se glisser au pré-Frances sur une discipline qu’il apprécie le javelot. Le concours est difficile, il ne trouve pas les bons réglages le bon geste mais ne lâche rien mais sans se décourager sur le dernier lancer il claque un bon jet à 40m99.

Tard le soir Martin Lesueur du CSG venu faire le 3000 steeple dans l’objectif de se rapprocher des 9.40, bien parti avec un premier passage au 1000men 3.09 puis le deuxième kilomètre en 3.15 mais le troisième fut plus dur et Martin craque un peu mais effectue un troisième kilomètre en 3.25 pour terminer en 9'49''51. Lui qui avait débuté la saison en 10'12, on mesure la progression.

Le lendemain c’était les adultes qui couraient, Avec trois Gabsiens dans la première série du 400m haies, Antoine Flambard, Romain Flambard et Charles-Edouard Morel, une belle série !!!!
Romain venait finir sa saison tranquillement ici après sa jolie 3éme place au France vétéran il n’avait plus rien à montrer, juste le plaisir de courir, une course ou il n’arrivera pas à prendre le rythme 58.36.

Antoine toujours à la recherche de faire tomber son record était là avec plein d’envie, mais pour lui aussi c’est une course compliquée, dure mais un chrono qui reste très intéressant quand on sait qu’il y avait du vent et pas les meilleures conditions pour sortir un gros chrono, 57.19.

Charles-Edouard lui venait pour effectuer sa deuxième course de saison diminué qu'il était depuis plusieurs mois par une blessure au tendon d’Achille. L'enjeu est là car il doit sur cette course se qualifier pour les championnats de France Nationaux. Il prend les choses en main et à vrai dire le chrono descend vite très vite après une rentrée à domicile la semaine passée en 55. 43 hier c’est plus d’une seconde plus vite et un chrono de 54.16. Les chances de qualifications sont existantes.

Justine Baron sait qu’elle est capable de courir plus vite que ses précèdents chronos et c’est chose faite avec plus d’une seconde de gagner en une semaine et un joli chrono de 64.41. Ce qui l’apporte à la 24éme place du bilan français et maintenant une place pour les championnats de France est tout à fait possible vu qu’il y en aura 24 de pris. A noter qu'elle améliore là le record du club qu'elle détenait déjà.

Julie Marsollet du CSG était venue s’aligner sur la longueur ou elle fait un bon à 4m90.

Finir ce beau week-end d’athlétisme en beauté Quentin Pigot l'a réussi, car pour lui aussi la saison a été dure pas de compétition hivernale pas d’entraînement pendant plus de 2 mois, un souffle qui a du mal à revenir. Mais un mental solide et boum Quentin réussit à passer la barre des deux minutes 1.59.38. C'est une belle preuve de son investissement et de sa volonté. Bravo.

Mais pour que tout cela puisse se faire il fallait des jurys et de notre côté le jeune juge Yanis Gimay était de la partie et on le remercie tous pour sa gentillesse et son investissement.

Ce que l’on espère pour la suite est un joli déplacement à Aubagne pour les championnats de France avec Charles-Edouard Morel et Justine Baron et leur coach Romain Flambard. À suivre, les listes des qualifiés vont tomber d'ici une semaine pour les Frances Nationaux et Espoirs qui auront lieu les 15-16-17 juillet prochains.

Les résultats complets
Les résultats des gabsiens