Cette année les préfrances se déroulaient à quatre ligues (Pays de loire, Centre Val de Loire, Bretagne, Normandie), les minimas étaient véritablement drastiques et les qualifiés avaient du batailler ferme pour en arriver là. Angers et son grand stade qui a maintes fois accueillis les grands championnats de France avait ouvert son arène entourée de pelouses inclinées dans le grand parc du Lac de Maine.
Les gabsiens étaient au nombre de 9 à faire le déplacement. Pour certains s’étaient l’aboutissement d’une saison pour d’autres l’occasion de se faire une place pour les Frances Jeunes à venir. Les fortunes ont été diverses. Le samedi les gabsiens s’alignaient sur les séries du 400m haies, du 400m et du 800m. Les espoirs étaient importants sur 800m puisqu’Hugo Dalla devait améliorer sa marque pour faire les minimas B synonymes de qualification directe. Malheureusement nos coureurs de 800, Quentin Pigot et Hugo Dalla se sont laissés surprendre et ont laissé un peu filer leur course sans être véritablement acteurs. Le lendemain en finale Quentin Pigot essaiera de corriger le tir en partant de manière plus incisive mais les jambes n’y étaient plus. Sur 400m Adrien Péralta déjà qualifié et Thomas Leterc vouaient bien faire mais des erreurs tactiques et une certaine forme de crispation les empêchent de réellement s’exprimer. Ils feront tout de même 50’’50 pour Adrien et 50’’66 pour Thomas. Cela représentait tout de même sa meilleure performance de la saison pour Thomas. Thomas sera un peu trop prudent le lendemain et ne fera pas mieux. Adrien saura le lendemain peaufiner des détails tactiques et réalisera un superbe 49’’95 en gérant de A à Z sa course comme il l’entendait. Il avait tiré les enseignements de la veille. Morgane Dalla Libera fait une course prudente le samedi et réalise un timide 63’’90. Le lendemain son coach Romain Flambard la motive et lui dit de prendre des risques, elle se lance dans la bataille et réalise son meilleur chrono de la saison en 62’’30. La prise de risque a payé. Bien joué Morgane. Sur 100m haies Elise Moro qualifiée in-extremis et encore peu expérimentée est passée par tous les affres de la compétition. En série elle subit un peu la course. Elle se reprend en finale se lançant avec envie et tentant des choses qu’elle maîtrise peu. A la septième haie une attaque mal négociée jette le frisson dans les tribunes et elle retombe en opposition arc-boutant tout son dos en extension forcée. Elle s’effondre par terre fauchée par la douleur. Au bout de quelques minutes elle se relève avec seulement une belle douleur au dos. Ouf.
Sur 200m Louise Cavelier revenant de blessure n’a pas pu faire grand-chose mais doit déjà se féliciter d’avoir pu courir malgré une blessure aux ischios-jambiers il y a quelques semaines.
Enfin sur 400m haies le coach et l’athlète s’alignaient pour le meilleur. Romain Flambard une semaine après son titre en Masters réalise son meilleur chrono de la saison en 58’’46 tenant la dragée haute aux ‘’petits jeunes’’ de vingt ses cadets. Quant à Yanis Gimay il poursuit son ascension et engrange de l’expérience en vue des Frances du 5-6-7 juillet. Après avoir fait une petite erreur sur sa quatrième haie en série le samedi (il égale tout de même son record personnel) il corrige le tir en finale le lendemain battant ainsi son record avec 55’’61 personnel. On poursuit l’apprentissage de belle manière et la préparation se passe donc très bien pour Yanis.
Tous les résultats
Les résultats des gabsiens