En plus de 60 ans d'existence le GABS n'avait jamais eu de présidence féminine. C'est chose faite !!
Thierry Collignon avait annoncé qu'il ne serait président cette année que le temps de trouver un nouveau président. Il aimerait en effet désormais s'investir davantage sur le projet de la ligue de Normandie.
C'est donc Sylvie Duparc qui a été élue fin juin par le comité directeur du GABS.
Il est temps de faire connaissance avec Sylvie Duparc.

  • Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Sylvie Duparc, j’ai 63 ans, j’habite Bolbec, j’ai 2 enfants et 1 petite fille.
J’ai fait une carrière professionnelle dans les Ressources Humaines dans la Fonction Publique et je suis désormais en retraite. J’aime la lecture, les balades dans la nature, la cuisine (n’est-ce pas Agathe ?)

  • Comment es-tu arrivée au GABS ?

Le GABS , c’est une affaire de famille. J’ai toujours entendu parler du GABS dans ma famille : et il y a quelques années, j’ai été « sollicitée » par Dominique, qui est mon frère, pour intégrer l’équipe des bénévoles des Cross intervillages, appelés maintenant Anim’cross. Certains d’entre vous ont dû me croiser dans les couloirs d’arrivée. Puis en retraite, le besoin d’activité et le manque de relations humaines m'ont incité à intégrer le groupe de marche nordique et Florian m’a proposée d’être membre du Comité Directeur, ce que je suis depuis un an. (merci Florian !!!)
 

  • Quels objectifs pour le club, comment vois-tu ton rôle ?

Reprendre la Présidence après Thierry, c’est simple et en même temps compliqué.
Je m’explique : c’est simple, car pendant son année de Présidence, Thierry a impulsé une dynamique au sein du club et du comité directeur ; chaque membre a un rôle défini.
C’est compliqué, car Thierry s’est énormément investi dans la vie du club (il avait été également président durant 8 années auparavant, NDLR). De plus cette année n’a pas été facile à cause de la crise sanitaire mais il a toujours été soucieux de garder le contact avec les adhérents et de prendre soin des adhérents donc il sera difficile de faire mieux.
J’en profite pour le remercier car j’ai beaucoup appris à ses côtés pendant cette année ainsi que Charly qui a été patient avec moi quand je ne comprenais rien dans la Trésorerie !
Chacun fait selon sa personnalité, le principal c’est le club, on doit tous agir pour la vie du club . Mon rôle, il va se construire au fur et à mesure.
J’aime le contact donc je prévois de passer aux entraînements pour aller à la rencontre des adhérents. J’en profite pour remercier nos entraîneurs pour leur dévouement : Charly, Florian, Romain.
Je souhaite être disponible et accessible pour les adhérents.
Je sais que je serai épaulée par la bonne équipe du Comité Directeur. Puis Thierry a la gentillesse de m’accompagner jusqu’à la prochaine assemblée générale qui se tiendra en novembre. Lors de cette assemblée, les projets et objectifs du club pourront être présentés.
Nous travaillons déjà sur le futur proche, les évènements de la rentrée ; communiquer, faire connaître le club pour attirer des adhérents :
- Semaine du 1er au 5 septembre : portes ouvertes aux entraînements
- Dimanche 6 septembre : journée familles – animations le matin puis pique-nique
- Le samedi 12 septembre, participation à la fête du sport à Lillebonne, où le club aura le support du Kinder athlétis day ainsi qu’ au Forum des sports à Bolbec
- Le 26 septembre : participation à la journée nationale de marche nordique
- Puis en octobre, la marche rose …

Romain communiquera sur ces évènements avec plus de précisions dans les semaines à venir.

Je souhaite profiter de cette « tribune » pour remercier les bénévoles qui œuvrent dans l’ombre ainsi que les parents qui accompagnent lors des compétitions ; leur rôle est important, sans bénévoles, une association ne peut vivre.

Je fais donc appel à vous qui souhaitez vous investir un peu plus et devenir membre du comité directeur. Le club a besoin de vous. Parlez-en à votre entraîneur qui vous conseillera, je peux aussi vous rencontrer pour en discuter.
J’espère que ces quelques lignes vous ont permis de me connaître un peu plus, mais n’oubliez pas le GABS il vit grâce à nous tous.
Je vous dis à bientôt sur les stades et bonnes vacances.