Lâcher des minimes et des cadets, ils vous transformerons l’antre athlétique en un endroit convivial et festif ! En effet, Le Havre a accueilli ce week-end les Régionaux minimes et cadets sous un soleil radieux. Les temps morts nombreux qui firent traîner la journée en longueur n’ont pas découragés les gabsiens surmotivés. Pour preuve, une pluie de record personnels est venue embellir la piste. Elle commence avec la marche (3000m) ou Timothée Deschamps s’est emparé du titre régional en 17’17 "64. Son record est tombé au prix d’une course menée seul en tête. Alexandre Vatine prend la deuxième place sur 5000m marche en 32 ‘21 "44. Deux podiums pour les deux premières courses, c’est un départ en fanfare ! Mélanie Bougon, qui se distingue par une foulée très ample, améliore sa marque sur 50m (7 "71). Kévin Le Baillif prend le relais, leader sur le papier, il se qualifiera pour la finale avec le meilleur temps (6 "68) malgré un deuxième appui manqué qui le déséquilibra. L’équilibre est une dimension très importante du coureur, un déséquilibre et c’est la chute ou de précieux dixièmes qui s’envolent ! L’équilibre est assuré en partie par le mouvement de bras du coureur. Il terminera deuxième en 6 "59 d’une finale très disputée où la qualité du départ s’est avérée déterminante. Georges Leroulley avec 6 "85 sera le premier non qualifié pour la finale pour un petit centième. Journée de malchance pour lui puisqu’il fini quatrième au concours du javelot après avoir été deuxième jusqu’au dernier essai (33m83). Nous avions plusieurs engagés sur 100m : Cécile Menager en 14 "56, Alicia Alexandre en 13 "22, Marion Daubenfeld en 14 "37, Anastasia Guldner en 15 "70, Adrien Carré en 12 "59, David Han en 12 "91 et Alexandre Vatine en 12 "62. Alicia, s’alignant sur cette distance afin de quérir de la vitesse, se qualifia pour la finale ou elle réalise 13 "29. Robin Aurian aura malheureusement fait le voyage pour rien, une douleur vive au mollet l’empêche de s’aligner sur sa distance favorite. Jeanne Lamy saute 1m34 à la hauteur, comme un mois plus tôt à Dieppe il s'agit de son record. Marion Daubenfeld est constante ces derniers temps (1m45) et ne parvient pas à franchir un palier qui lui permettrai d’améliorer ses marques. Emmanuel Piednoël n’est pas à son niveau avec 1m60 (il réalisa 1m75 il y a trois semaines). Il ne s’agit plus de sauter ici mais bien de franchir. Et oui quatre athlètes s’engagent sur le 200m haies. Vincent Leplat échoue au pied du podium en 29 "95 pour établir son record personnel. Alexandre Leguern, peu habitué des haies, emboîta le pas pour finir en 34 "98. Les fortes accélérations dans les intervalles n’ont pas permis de combler le retard pris lors du passage de haies. Mélanie Bougon et Mélissa Poulain s’alignèrent également sur cette distance avec un temps de 36 "06 (record du club battu, anciennement détenu par ….Mélanie elle même) et de 39 "94. Marius Lebret finira troisième du 320m haies avec une satisfaction affichée : 47 "66 est son nouveau record. Adèle Cigolini conclura la session des haies avec un 80m bouclé en 17 "25. Alicia Alexandre bat son record sur 300m en 41 "77 ce qui lui permet de prendre la 16ème place des bilans français. Elle sut remettre du rythme à la sortie du virage qu’elle a difficilement négocier. Lucile Bouteiller bat également son record pour le porter à 45 "71 malgré de mauvaises sensations au départ. Faut-il encore s’en persuader, ces sensations désagréables ne sont pas le signe assuré d’une contre performance. C’est un pied de nez à la pensée commune ronflant dans les paddocks. 35 min plus tard, les cadettes rempilent pour un 200m. Alicia et Lucile finissent un peu émoussées en 27 "13 et 29 "51. Marion Daubenfeld prend un excellent départ et réalise l’un de ses meilleurs temps (29"66). Cécile Menager établit une nouvelle référence personnelle en 30 "77. Marius Lebret et David Han sont à créditer d’un chrono de 25 "44 et de 25 "80. Journée lancer pour Yoan Messmer avec le poids, le javelot et le disque (9m79, 31m49 et 21m59). Lise Villiers préféra concilier le marteau (19m40) avec le javelot (23m58). 18m05 au marteau et pi s’en va sur le 3000m. C’est le parcours d’Anastasia Chouquet qui termine sur la deuxième marche du podium en 15’10 "88. On sent les demi-fondeur tendus, concentrés à l’approche du 1000m. Tous ce sont fixés un même objectif : dégraisser leur record de quelques secondes. Fait rare, pour quatre personnes sur cinq, l’objectif est rempli ! Lise Villiers et Mélanie Bougon, parti prudemment, terminent ensemble (3’31 "88 et 3’30 "24) à la 4ème et 5ème place. Kevin Le baillif s’attaque au record du club vieux de 16 ans (2’46 "6). Il est sur les bases de 2’44 au 500m mais ne parvient pas à relancer et perd du temps au deux tiers de la course pour finalement finir en 2’51 "72. Il s’est retrouvé un peu seul mais il lui reste une course pour battre ce record faisant l’objet de toutes les convoitises. Vincent Leplat connaît bien ses partenaires, il sait qu’en suivant Kevin il pourra battre son record. Alors, durant la course, il s’accroche à quelques encablures de son compère et termine dans son sillage. 2’55 "11, record battu ! Alexandre Leguern réalise une course tranquille dans le peloton et bat aussi son record (3’06 "52), que demander de mieux ! Les autres résultats : Poids : Anastasia Guldner-6m47 / Marion daubenfeld-8m14 / Alexandre Vatine-9m07 Javelot : Melissa Poulain-16m20 Marteau : Cécile Ménager- 30m85 / Cigolini Adèle-15m68 Triple saut : Jeanne Lamy-8m12 / Lise Villiers-9m53 Relais : Abandon des minimes filles et 5ème place prise par les cadettes filles en 54 "61