Durant les vacances anticipées de printemps déclarées par le gouvernement, le Groupement Athlétique de la Basse Seine (GABS) a souhaité maintenir ses activités comme si de rien n’était en terme de fréquence. En effet certains jeunes étant de toutes façons chez eux, le club a préféré poursuivre à plein ses activités de façon à ce que chacun puisse bouger au maximum.
Une journée de stage a même été organisée au dernier moment pour le groupe compétiteurs de Romain Flambard afin de retrouver un peu certaines ambiances du traditionnel stage de printemps. Les athlètes étaient très heureux de se retrouver et de profiter d’une belle journée. Au programme travail de relais, intervention nutrition, jeux, musculation spécifique et travail de la mobilité. Une vraie belle journée au bout de laquelle une bonne fatigue saine est apparue. On apprécie ce qui nous manquait cruellement.
Chez les jeunes, le club a réussi à maintenir un stage durant les vacances de février et également à participer aux challenges virtuels mise en place par la ligue de normandie (Défi Athlé et Cours pour ton club).
Le GABS est donc resté très actif depuis plus d’un an (dans le respect des gestes barrières bien sûr). Sur le plan compétitif le club a maintenu son travail de fond. Des prises de performances lors de certains entraînements ont été réalisé. Les périodes de confinement ont été l’occasion de travail sur certains points faibles pour les athlètes. Pour beaucoup cela a été l’occasion de mieux ajuster son entraînement, de redécouvrir le bienfait de certains exercices, de travailler en profondeur certaines faiblesses.
L’équipe encadrante du GABS emmenée par Sylvie Duparc la présidente, a depuis un an bataillé pour maintenir des créneaux au maximum que ce soit en  athlé-santé, en marche nordique, mais aussi pour les jeunes, pour les baby-athlé ou pour les compétiteurs. Au prix d’une adaptation constante, les encadrants du GABS ont réussi à maintenir une activité importante au sein du club. Et les licenciés du club sont heureux de pouvoir se défouler, maintenir le lien social et se mettre en projet en ces temps incertains.
Les cadres du GABS se projettent déjà vers l’organisation du meeting de Lillebonne (5 juin 2021), d’éventuelles compétitions à venir d’ici peu de temps. Le club a également pour projet un stage compétiteurs pour rassembler les esprits et les énergies.