L'équipe nationale haies avait cette fois-ci invité les entraîneurs des athlètes pris sur le suivi.
Qu'ils en soient remerciés, cela est trés profitable à tous. A renouveler.
C'était aussi l'occasion pour nous entraîneurs de se connaître ou de se revoir. Ceci a permis de nombreux échanges formels et informels autour de l'entraînement.
D'autre part le nombre d'athlètes était relativement important ce qui montre bien l'implication et l'envie de se retrouver sur quatrache. L'esprit quatrache était présent (sympa décontracte mais ça bosse dûr).

Notre Charles-Edouard national était donc présent sur ce stage réunissant un peu plus de 20 athlètes sur les catégories juniors, espoirs et seniors.

Le programme du week-end était bien chargé en voici à peu près le contenu:

Vendredi 17h :

Décrassage (defatigamento comme dirait Dominique) musclé et bien complet en mixant exercices explosifs de coordination et travail en aérobie en continu sur un petit parcours en carré. Il serait ici fastidieux de décrire tout ce qui a été fait; sachez simplement que nos athlètes nationaux ont bien sués et que pour certains la séance a été trés sollicitante. Beaucoup d'exercices étaient nouveaux pour les athlètes (merci Dominique Duvigneau) et donc assez mobilisant puisque l'économie d'énergie est absente lorsqu'on apprend de nouveaux mouvements.

21h-00h: réunion entraîneurs. Discussion autour des thèmes soulevés par ma personne sur le phénomène de surcompensation, de charge lactique, programmation et bien d'autres thèmes gravitant autour de l'entraînement.
Discussion enrichissante où l'esprit d'ouverture était présent et les échanges nombreux.

Samedi matin 9h30-11h30 :

Le thème: Travail technique sur les haies.

Echauffement et prise en main général avec un travail de gammes varié et précis. Gros gros travail de coordination et de mobilisation de l'articulation de la hanche.
Les athlètes se répartissent ensuite sur 3 ateliers où ils peuvent travailler différents thèmes suivant leurs faiblesses : jambe d'attaque, jambe esquive et course en virage.
Chaque atelier propose entre 2 et 5 situations différentes.

Retour à l'hotel pour le déjeuner et la sieste afin d'attaquer l'entraînement à 16h00.
A 2,3 entraîneurs en salle de réunion, les bandes vidéos de la veille et de la matinée sont copiés sur PC et découpées succintement.

Samedi 16h:

Départ pour l'entraînement.
Séance spécifique: départ 1ère (et plus pour les plus avancés dans leur préparation ou leur carrière).

Par deux entraîneurs, nous faisons prise de temps, calcul du nombre de foulées et conseils techniques pour des groupes d'athlètes par couloir. L'ensemble est filmé et sera visonné rapidement le soir avec les athlètes.

Retour à l'hotel vers 19h30 pour le repas.
Un léger débriefing suivra et c'est l'occasion pour l'équipe technique nationale de donner des infos concernant les meetings nationaux, les modalités de sélections aux Europes, quelques autres infos.
Les athlètes sont libérés et nous restons pour la présentation du futur outil didactique qui sera bientôt édité par le groupe haies via la fédé. Un travail énorme et qui m'impressionne. Minuit, il est temps d'aller se coucher....

Dimanche matin:

Départ 9h pour aller effectuer un travail en côte.

Choisissez à quelle sauce vous allez être manger: 6*100m ou 3*50m+2*100m+150m.
J'avais décidé de faire la séance donc c'est parti je m'y colle aussi.

La côte est trés sévère et tous les athlètes se livrent sans compter. Résultat: 4 ou 5 vomis à zéro pour les coaches (et pourtant nos athlètes ne sont pas des novices !!).
Il est à signaler que Charlie a été un des plus costaud sur cette séance et qu'il a encaissé sans fléchir (ni vomir...).La preuve sur la photo ci-dessous où il redescend tranquillement la côte (admirez la pente).
Une séance trés difficile pour finir le week-end.