Rentrée 2021-2022: Inscriptions

Vous pouvez d'ores et déjà vous préinscrire pour la rentrée. Cela vous évitera le branle-bas de combat à la rentrée et cela nous permettra aussi d'alléger notre charge de travail concernant la saisie de licences.

Vous pouvez télécharger le BULLETIN D'INSCRIPTION

Vous pouvez VOUS INSCRIRE EN LIGNE
Attention si vous bénéficiez d’une aide (Pass'Sport du gouvernement / Famille nombreuse / Etudiant-Chômeurs / CE / Aides du Département 76 / Ancv) IL NE FAUT PAS VOUS INSCRIRE EN LIGNE. Il nous faut la version papier.


Ecrit par Romain le vendredi 16 juillet 2021
Lien permanent

France Jeunes 2021: des garçons de caractère

Comme souvent en athlétisme cela s’est joué à quelques détails. Adrien Peralta réalise une belle série et résiste bien psychologiquement au fait d’être attendu. En effet tout le monde l’attendait en finale, les copains, la famille avaient réservé leur samedi jour de finale. Comme il le dira ensuite pour la finale « tu sais que tu cours pas tout seul ».  Adrien fait donc une belle série où il applique le plan de marche qu’il a élaboré peu à peu au fil des courses de la saison. Premier de série en 49’’08 il est directement qualifié en finale. Il est soulagé, la pression redescend d’un cran. Le lendemain en finale il se présente à l’offensive dès le début de course, appuyant légèrement plus dans la ligne droite opposée. Il est parti pour jouer la gagne. Le virage est bon. Adrien coince un peu dans la dernière ligne droite et ses concurrents n’attendaient que cela pour se glisser vers le podium. Il termine 4e mais tout de même satisfait car sans regret et avec le sentiment d’avoir joué sa partition comme il l’entendait. Surtout l’énorme satisfaction de « ne pas courir tout seul »  et il est vrai que tous ont vibré de le voir ainsi se jeter à la conquête du titre sans férir.

Au tour de Yanis Gimay de se lancer sur 400 m haies. Il arrive avec très peu de courses dans les jambes. Empêché par une déchirure à l’adducteur pendant des mois, il a enfin trouvé avec son entraîneur la clef vers la guérison et réussi à courir il y a seulement 4 semaines auparavant. Peu à peu il reprend pied et réussit à retrouver un semblant de rythme sur les courses. Yanis s’élance donc et se retrouve dès le deuxième obstacle sur la jambe gauche qu’il affectionne un peu moins. Heureusement il s’était préparé à l’entraînement à cela et la course se passe correctement. Mais correctement ce n’est pas assez aux Frances. Il sera 9e chrono est donc non qualifié pour la finale de 8. On découvrira ensuite en visionnant la vidéo qu’il avait enlevé une foulée dans le premier intervalle. Signe qu’il avait tout tenté et qu’il pourra revenir plus fort l’année prochaine. Il lui a juste manqué quelques courses préparatoires pour être au top.

Adrien et Yanis ont donc joué leur carte à fond et c’est bien là l’essentiel. Ils ont démontré une fois de plus qu'ils sont des garçons de caractère et des compétiteurs hors-pairs. Ils auront encore beaucoup appris sur eux-mêmes et sur les autres lors de ces championnats et c’est ainsi que se construisent les réussites.


Ecrit par Romain le dimanche 11 juillet 2021
Lien permanent

De très bonnes performances de niveau national au GABS

Les gabsiens continuent leur saison et enchaînent les performances. Ils profitent de leur saison au maximum après des mois de disette.
Il savait que cela serait juste. Il a joué sa carte jusqu’au bout. Il a manqué quelques jours à Hugo Dalla pour se qualifier aux Frances Espoirs qui ont eu lieu à Caen ce week-end du 3-4 juillet. En effet il réalise la performance qualificative trois jours après la clôture des qualifications. C’est ce que pressentait Romain Flambard son coach. « Cela va se jouer à quelques jours » avait-il prophétisé. Mais c’est cependant une satisfaction tout de même car Hugo bat son record vieux de 2018 et de belle manière puisqu’il est allé le chercher aux célèbres soirées de Saint-Maur qui propose des courses de densité en demi-fond depuis des décennies. Il abaisse sa marque sur 800m pour la porter à 1’52’’83. D’ailleurs Théo Guéroult avait aussi fait ce pari et bien lui en a fait puisqu’il bat également son record et poursuit sa progression : 2’02’’69.
Yanis Gimay et Adrien Péralta préparent les Frances juniors qui auront lieu à Evry les 9-10-11 juillet. Pour cela Yanis est allé à Ivry pour retrouver son schéma tactique de course sur 400m haies et poursuivre son come-back post-blessure aux adducteurs. Il réalise 55’’97 et poursuit ainsi la mise en place de sa course pour les Frances; Il est actuellement 15e français. Adrien lui est allé courir à Villejuif et réalise 48’’77 montrant ainsi qu’il monte gentiment en puissance après une semaine pourtant plus chargée à l’entraînement. Il se replace ainsi dans les 10 premiers français.
Enfin Thomas Canivet réalise ses premiers championnats de France en minimes. Il a été à Tours aux Pointes d’Or nationales. Il réalise un triathlon solide. Le vent ne l’a une nouvelle fois pas permis de battre le record du club sur 100m haies puisqu’il réalise 14’’97 avec 1,4 m/s de vent de face. Au saut en hauteur, les réglages sont plus difficiles et Thomas bloque à 1m70. Performance qu’il y a quelques mois il n’envisageait pas forcément. Elle est devenue une performance plancher pour lui. Au javelot, quelques réglages sur le contrôle des rotations est à faire et Thomas réalise 39m16 un peu en deçà de son récent record à 43m09. Mais il n’a pas de quoi être déçu car Thomas était a seulement 33m au javelot et bataillait encore à 1m50 en hauteur il y a un an. Son jet à 39m16 et son 14’’97 sur les haies sont tout de même ses deuxièmes meilleures performances personnelles.
On retrouvera la semaine prochaine Hugo Dalla sur un meeting en Belgique et surtout Adrien Péralta et Yanis Gimay aux Frances juniors. La fin de saison s’annonce haletante.


Ecrit par Romain le dimanche 4 juillet 2021
Lien permanent

Régionaux Jeunes 2021. Thomas Canivet qualifié aux pointes d'Or.

Les benjamins et minimes avaient leur régionaux ce week-end. Les benjamins à Bernay le samedi 26 et les minimes à Gonfreville le dimanche 27. Par ailleurs des gabsiens à la recherche de performance avaient fait des déplacements à Nogent sur Marne,Versailles et Bernay. Les qualifications aux Frances et la saison étant très courte il fallait courir.
Chez nos jeunes donc c’est avec envie qu’ils se sont présentés car leur nombre de compétition était restreint cette année et eux ils ont envie d’en découdre. Raphaël Piermarioli bat largement son record au javelot en l’amenant à 36m55. Le concours de javelot fut d’ailleurs pour les gabsiens un moment de sport intéressant puisqu’ils finirent 2e, 3e et 4e. C’est Quentin Brument qui sonne la première charge avec 36m89 au premier essai puis Raphaël qui lui répond au deuxième essai avec ses 36m55 et Thomas Canivet un peu en difficulté sur le début de concours mettra tout le monde d’accord avec 38m08 au troisième essai et s’adjugera la médaille d’argent du concours. Quentin héritera donc de la médaille de bronze. Des médailles Thomas Canivet va en glaner sur chacune des trois épreuves auxquelles il participe. Au saut en hauteur, il est dans ses performances actuelles puisqu’il réalise 1m75 et est également médaillé d’argent. Thomas n’a pas démérité sur 100m haies mais les conditions de vent ont une fois de plus été contre lui pour le record du club. Il est à son niveau et termine troisième derrière deux solides gaillards. Médaille de bronze donc.
Chez les benjamin(e)s l’envie était là aussi et ils sont arrivés très motivés.
Sur 1000m Inès Bougattaya est partie derrière sa camarade de club Maëlysse Beaudoin car elle sent bien que c’est parti un peu vite. Puis elle en remet peu à peu et gère très intelligemment sa course pour récolter une très belle médaille de bronze. Inès fera également son record personnel sur 50m haies. Un 50m haies prometteur puisqu’Inès fait un premier intervalle en 4 appuis puis 5 appuis sur les autres. Elle battra également largement son record au saut en longueur de 40 centimètres pour atteindre 3m44. Belle journée pour Inès. Lina Garsallah bat son record au marteau (16m88) ce qui ne fut pas simple car il lui fallait jongler entre le concours de triple saut et le marteau. Elle s’en est bien sortie. Maëlysse Beaudoin réalise 71 points au triathlon et égale ainsi son record.
Chez les benjamins, Akyl toujours très concentré réalise de belles choses sur 50m haies en écoutant bien les conseils qui lui sont donnés. Il bat son record largement et descend sous les 9 secondes (8’’95). Elijah Le Jean bat lui aussi son record sur 50m (8’’20 contre 8’’54). Après une sortie de blocs difficile Elijah fait parler la foudre et enclenche son rythme pour ne plus lâcher la tête de sa série. Belle course pleine d’envie. Lukas Marical-Duval fait également son record au lancer de poids et sur 50m. Il faudra apprendre à ne pas se précipiter.
C’est Maxence Delair qui repartira avec le plus de médailles. Au lancer du poids il termine second, ainsi qu’au 50m hauteur d’une remontée solide.
Les benjamins termineront leur journée avec bonheur par une médaille d’argent sur le relais 4 fois 60m. Après deux beaux passages de relais, le dernier passage cafouille un peu entre Lukas et Akyl mais ce dernier s’empare du bâton in-extremis et s’emploie à remonter. Son casser lui permettra de glaner les quelques centièmes qui suffiront.
Chez les plus grands Hugo Dalla toujours à la recherche de sa performance de pointe de la saison était parti à Versailles dans une course relevée. Cela part vite mais lui passe dans un temps raisonnable (55’’50) ce qui lui permet de mieux finir. Il réalise une très belle série et la performance de pointe est à venir. Aura-t-il le temps de la voir venir c’est toute la question. Il a été perturbé par un talon d’Achille récalcitrant et court désormais après le temps.
David Lepiller était parti seul courir à Bernay et passe lui aussi sous la barre des 2 minutes sur 800m avec 1’59’’05.
Yanis Gimay, Elise Moro, Antonia Jeanvoine et Adrien Péralta avaient fait le déplacement à Nogent sur Marne car il fallait trouver des courses plus relevées pour augmenter la cadence et se confronter à une densité plus importante. Antonia réalise un lancer de poids intéressant avec 8m83 battant ainsi son record mais il reste de la place encore pour des progrès. Elise Moro est partie comme convenu mais craque un peu sur la fin de course, elle n’est pas habituée à ces charges lactiques avec les haies et le manque de travail de musculation du en partie au covid se fait sentir. Adrien Péralta un peu émoussé par ces dernières semaines se contentera d’un 49’’65 mais met en place sa stratégie peu à peu pour les Frances. Enfin Yanis Gimay se remet doucement après une pubalgie et malgré un schéma de course pas encore en place place un 56’’92. Cela lui permet d’espérer pour les Frances qui ont lieu dans deux semaines à Evry-Bondoufle. Il lui reste une chance la semaine prochaine où il ira courir à Ivry au meeting de sélection des Europes Juniors.
Thomas Canivet s’est qualifié pour les pointes d’Or qui auront lieu à Tours le 3-4 juillet. Ce sont des équivalents des championnats de France pour les minimes. Cela vient récompenser un investissement sans faille de Thomas. Félicitations à lui.

Les résultats des gabsiens aux régionaux minimes
Les résultats des gabsiens aux régionaux benjamins


Ecrit par Romain le lundi 28 juin 2021
Lien permanent

Championnats de Normandie d’Athlétisme : une moisson de médaille au GABS et quelques promesses

Ces championnats de Normandie étaient attendus et les clubs étaient contents de pouvoir se confronter, de partager ce moment de retrouvailles sportives et amicales. Relancer des dynamiques , retrouver de l’adversité et les amitiés sportives étaient nécessaires.
L’ensemble des athlètes se sont fait plaisir à l’image des deux coureuses de 400m Justine Le Duey et Louise Cavelier. Justine ramène d’ailleurs une médaille dans la catégorie junior femmes en ayant pris tous les risques avec un premier 200 assez rapide. Jeanne Héranval se fait aussi plaisir en battant largement son record sur 200m (27’’91). Antonia Jeanvoine a aussi la joie de battre largement son record au saut à la perche avec 2h38 non loin du record du club (2m40). Elle progresse actuellement et a ce record en ligne de mire. Flavie Racine continue de battre son record sur 800m en faisant des courses très équilibrées avec une répartition exactement identique des deux tours de piste. Elle réalise 2’35’’84 et se fait donc plaisir ainsi qu’à son coach Romain Flambard. Elise Moro commence à trouver les clefs du 400m haies en faisant un début de course plus conforme à ses capacités. Mais aura-t-elle le temps d’ajuster son schéma et son mental pour tenter une qualification aux Frances ? C’est toute la question à laquelle elle tentera de répondre à Nogent sur Marne le week-end prochain.
David Lepiller s’est également fait plaisir en multipliant les épreuves et en battant son record au saut en hauteur. Théo Guéroult et Grégoire Follenfant se sont amusés à se répondre durant un 800m plaçant tour à tour des changements d’allure. Le plus expérimenté (Théo) s’imposera finalement.
Hugo s’est également fait plaisir en se lançant à coeur perdu dans la bataille sur 800m et réalisant ainsi son deuxième meilleur chrono personnel en 1’53’’97. A noter que Marius Savalle écrabouille son record sur 400m en réalisant un très convaincant 54’’11. Ce fut également le cas de Kyllian Avignon sur 800m qui retranche quatre secondes à son précédent record.
Les minimes garçons étaient également de la partie et se sont lancés dans leur relais avec envie. Peut-être trop parfois car les départs trop rapides sur 800m ont été payés durement. Cependant les garçons améliore leur marque avec 5’43’’18 contre 6’01’’70 précédemment. Le relais était composé de Raphaël Piermarioli, Fléix Le Meur, Gauthier Lemonnier et Thomas Canivet et finit 4e.

Le GABS fait une belle moisson de médailles puisque pas moins de douze médailles seront décrochées par les gabsiens.
Médaille d’or :
- le relais 4 fois 100 juniors femmes composé de Justine Le Duey, Elise Moro, Antonia Jeanvoine et Jeanne Héranval.
- Adrien Péralta sur 200m junior
- Yanis Gimay sur 400m haies junior
- David Lepiller sur 400m espoir
- Justine Le Duey sur 400m junior
Adrien Péralta sur 400m junior
Médaille d’argent :
- David Lepiller au saut en hauteur espoir
- Elise Moro au 400m haies junior
- David Lepiller au saut en longueur espoir
Médaille de bronze :
- Adrien Péralta sur 400m toutes catégories
- Hugo Dalla Libera sur 800m espoir.
- Grégoire Follenfant sur 1500m junior
Quelques athlètes du GABS ont les championnats de France en ligne de mire : Adrien Péralta (400m), Elise Moro (400m haies) et Yanis Gimay (400m haies). Thomas Canivet seulement minimes a lui aussi les Frances minimes en vue (nommées pointes d’Or) le 3 juillet à Tours.

Les résultats des gabsiens
Tous les résultats
Résultats 8-2-2-8


Ecrit par Romain le lundi 21 juin 2021
Lien permanent

La bonne rentrée se poursuit pour le GABS

Suite à la levée de certaines contraintes réglementaires les compétitions ont repris de manière très très intense en athlétisme. Lors des saisons olympiques les saisons sont très condensées mais cette année l’est encore davantage. Rien que le week-end dernier le GABS devait se déplacer sur pas moins de 3 compétitions. Il y en avait 4-5 de programmées mais il a fallu faire des choix.
Les gabsiens après un bon début de saison ont fait le déplacement à Vernon. Un léger vent mais les conditions étaient bonnes. On retiendra les performances de David Lepiller sur 400m puisqu’il s’approche de la barre symbolique des 50 secondes en réalisant 50’’24. Après un premier 400m à Sotteville en 51’’10 il réalise dès sa deuxième sortie son record personnel. Belle rentrée de Jeanne Héranval également sur 400m puisqu’elle est déjà à hauteur de son record avec 63’’69 pour une première course de saison. Antonia Jeanvoine montre aussi le bout de ses pointes avec 13’’55 au 100m dans une course perfectible. Flavie Racine descend encore son chrono sur 800m et se prend au jeu des compétitions, avec 2’36’’35 elle bat son record de plus de deux secondes. Hugo Dalla soumit au vent qui s’était levé réalise un cavalier seul sur 800m mais le vent aura raison du chrono puisqu’il fait 1’55’’53. Handicapé par un tendon d’Achille douloureux il est déjà content de pouvoir courir.
Le dimanche les adultes remettaient cela à Gonfreville. Malheureusement le vent trop fort dans la ligne droite contrecarre les espoirs des athlètes avec des rafales jusqu’à 3m par seconde. Mais Marius Savalle cadet débutant ne se privera pas de faire un très bon chrono malgré plus de deux mètres de vent contraire. Il fait 24’’37 et a surtout compris quelque chose au niveau technique. Adrien avait décidé de charger la barque au niveau physique en s’imposant un 400m le samedi à Troyes (49’’84 en passant en 34’’8 au 300m) puis un 100m et 200m à Gonfreville le dimanche. Il s’en sort très bien sur 200m avec 22’’60 (vent de -1,5m/s) mais les jambes furent lourdes sur 100m le matin (11’’42).
Sur 800m Grégoire Follenfant fait un beau 800m où il aura pris le train et pris ses responsabilités devant son partenaire d’entraînement Nicolas Poret. Grégoire boucle le 800m en 2’05’’93 juste derrière Nicolas qui est en 2’03’’64.

Le dimanche matin à Gonfreville se déroulait également une compétition pour les minimes. On retiendra la performance de Raphaël Piermarioli sur 80m qui avec vent contraire (-1,6) finit en 10’’45. Mais l’énorme performance viendra surtout de Thomas Canivet que l’on savait en forme et motivé au possible. Malgré deux mètres de vent défavorable il claque un 14’’88 sur 100m haies lançant ainsi sa matinée et s’approchant du record du club (14’’78) malgré les conditions. Au javelot un déclic se produit et il lancera son engin à 43m09 et pour finir il réalisera 1m76 au saut en hauteur. Ce triptyque lui permet de claquer un total de 108 points au triathlon effaçant ainsi Hugo Dalla des tablettes des records minimes garçons du GABS.
La semaine prochaine se sont déjà les régionaux adultes qui se dessinent à Caen sur le week-end entier.
Les résultats des gabsiens à Gonfreville (minimes)
Les résultats des gabsiens à Vernon
Les résultats des gabsiens à Gonfreville (adultes)


Ecrit par Romain le lundi 14 juin 2021
Lien permanent

Les compétitions du 5-6 juin pour les Gabsiens

 Ce fut un week-end très dense pour le club de la vallée juliobonaise. En effet le GABS organisait son grand meeting national avec le succès que l'on sait. D'ailleurs vous pouvez retrouver l'intégralité de la retransmission du meeting ici.

Mais dès le lendemain les gabsiens étaient de nouveaux sur les stades pour en découdre à nouveau.
Chez les plus jeunes, qui reprenaient de manière plus complète la compétition. Quelques performances sont à noter.
Le beau 1000m de Maëlysse Baudoin qui boucle le kilomètre en 3'31''71 en benjamines. Elle sera suivie de très près par sa camarade de club Ines Bougattaya qui réalise aussi une belle course en 3'33''78.
Chez les benjamins nous noterons également quelques bonnes performances. Akyl Darouechi pointe le bout de son nez sur 50m haies avec un prometeur 9"32 sur 50m haies. La grosse performance viendra de Maxence Delair qui claque un 7"18 sur 50m et surtout réalise un total de 94 points au triathlon.
En minimes garçons, Raphaël Piermarioli amorce un bon début de saison sur 80m avec 10"18 et Quentin Brument au javelot réalisera un bon 31m61. La grosse performance viendra de Thomas Canivet qui avait une faim de compétition dévorante à l'entraînement. Sur 200m haies il s'approche doucement du record très haut placé de Charles-édouard Morel (27"69, 2002) en réalisant un très bon 28"27. Au saut en hauteur il casse en deux son record personnel et culmine à 1m70. Pas en reste sur le javelot avec 33m97 il cumulera ainsi un total de 97 points au triathlon égalant ainsi le record du club détenu par un certain Hugo Dalla. Cela en dit beaucoup sur le niveau de performance de Thomas.
Les résultats de benjamins-minimes du GABS

Chez les plus grands, les performances sont là et nos athlètes sont heureux de s'être lancés dans la saison malgré quelques doutes sur la forme du moment en raison de perturbation dans la préparation. L'un des plus heureux du week-end fut sûrement Gauthier Toutin qui après quelques années de quête et des blessures à récurrentes a réussi à descendre par deux fois sous les deux minutes sur 800m. Tout d'abord à la maison lors du meeting de Lillebonne avec 1'59''97, suscitant la joie parmi ses camarades d'entraînement. Puis à Evreux le lendemain il récidive avec 1'59''46. Théo Guéroult était également satisfait et se fait plaisir en course il bat une fois de plus son record pour le porter à 2'05''49. Toujours sur 800m Hugo Dalla n'était pas non plus mécontent. Convalescent en raison d'un tendon d'achille douloureux il s'est aventuré tout de même avec courage sur sa distance de prédilection san aucun repère et sans savoir s'il pourrait finir la course. Bien lui en a pris puisqu'il est déjà en 1'54''55. Le travail foncier assez conséquent réalisé est là et lui permet de rebondir.
Les sprinteurs n'étaient pas en reste puisque Thomas Leterc renoue avec les chronos sous les 23'' à Evreux où il boucle son 200m en 22''94, il est suivi de près par David Lepiller qui réalise lui 23''27 (avec un vent légèrement trop favorable pour le moment). Marius Savalle pour sa première année est également bien en 24''56.
Chez les femmes, Flavie fait une très belle course et s'adjuge un 2'38''44 sur 800m de bonne facture. Antonia Jeanvoine sera plus en retrait sur cette compétition car n'ayant pas eu d'entraînement cette semaine elle a un peu perdu le rythme. Elle réalise néanmoins 4m48 en longueur.
Les résultats des gabsiens au meeting de Lillebonne
Les résultats des gabsiens au meeting d'Evreux


Ecrit par Romain le lundi 7 juin 2021
Lien permanent


Meeting de Lillebonne: Horaires optimisés

Les horaires ont été très légérement optimisés de façon à améliorer le déroulement en fonction des inscrits.
D'ailleurs à ce propos les INSCRIPTIONS SONT CLOSES.
Les HORAIRES à JOUR cliquez ici.
Réunion de jury à partir de 13h30
La perche passe en concours mixte à 15h.
Une finale est ajoutée au programme pour le 100m haies et le 110m haies (1Q + 4 meilleurs temps)

RAPPEL: PAS de TEST PCR NECESSAIRE pour entrer sur le stade.

Nous vous rappelons que l'accès au stade est interdit au public mais cette année, le meeting sera diffusé en streaming sur le site de 2.track
https://2track.run/events/meeting-de-lillebonne-2021


Ecrit par Romain le jeudi 3 juin 2021
Lien permanent


Meeting de Lillebonne: Cynthia Anaïs

Cynthia Anais, l'une des têtes d’affiche forte, reviendra cette année au meeting National de Lillebonne pour une quatrième participation. Après avoir remporté assez largement trois fois le 800m féminin lors de ce meeting, Cynthia espère bien réaliser la passe de quatre, permettant de lancer de forte belle manière sa saison estivale en cette année Olympique. En effet, ayant un record personnel en 2'00''60, Cynthia pourrait bien profiter de cette saison estivale pour réaliser un joli coup double : passer sous la barrière symbolique des 2 minutes, mais aussi réaliser le Niveau de Performance Requis pour les Jeux Olympique de Tokyo, qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août, ce qui lui permettrait d’être sélectionnée une cinquième fois en équipe de France (3 sélections chez les A, 1 chez les jeunes). Cynthia arrive aux abords de cette saison estivale sans réelle pression particulière. En effet, Cynthia, en début de pandémie, avait décidé de mettre un terme à sa carrière sportive en l’annonçant publiquement. Le nombre de décès du Covid ne motivait plus Cynthia à s’entrainer, qui avait décidé de s'arrêter là avec l’athlétisme. Six semaines plus tard, sa passion pour le double tour de piste ainsi que les discussions avec son entourage ont fait ressurgir l’envie de s’entrainer et l’envie de se dépasser. Après avoir repris progressivement et n’ayant pas forcément accès aux infrastructures martiniquaises (dû à la pandémie de covid), Cynthia réussira tout de même à devenir vice-championne de France élite 2020, lors des championnats de France à Albi, quelque dixièmes derrière la néo-française Noelie Yarigo et surtout juste devant l’étoile montante du 800m féminin français, Léna Kandissounon. Cette jolie médaille d’argent venait s’ajouter à la jolie collection de médailles nationales que possède Cynthia (6 médailles nationales). Cynthia pourrait donc frapper fort cet été, elle qui ne cesse de s’entrainer dur et de prendre du plaisir sur la piste. Cynthia est en très bonne santé, et espère le montrer à Lillebonne ! Elle vous donne donc rendez-vous le samedi 5 juin, pour un 800m qui risque d’être électrique !


Ecrit par Romain le dimanche 30 mai 2021
Lien permanent