Championnats de France: Tour de France Athlétique 2008

Ce mois de juillet a été chargé et dense en compétition pour certains. Dijon, Lyon, Albi il fallait être partout et cela sans arrêt. Mais les récompenses sont là. Voici un petit tour d'horizon (et de France !) de ces Championnats 2008:

Dijon-Championnats de France N2:

Engagés: Charles-Edouard Morel et Romain Flambard sur 400m haies.
Un vent conséquent en ligne opposé a limité les ambitions chronométriques. Il restait à perfer pour se qualifier en finale et tenter la qualif aux N1 (Elite). Charles-Edouard s'en sort sans souci puisqu'il réalise un 53''23 en série et se qualifie ainsi pour la finale B. Il sera 2e de la finale B en 53''02. Le billet pour les Elites est en poche objectif accompli. Pour Romain ça sera plus difficile. En difficulté cette saison (dû à une blessure au mollet cet hiver qui a perturbé toute la préparation foncière), ce dernier avait créé l'exploit en arrachant une qualif' aux N2 lors du Meeting de Lillebonne. Il n'y eu pas d'exploit cette fois-ci malgré la venue surprise de supporters "Fan de Romain" à qui il fait un clin d'oeil appuyé et de grands remerciements. Les jambes n'ont pas répondu et la chute d'un concurrent dans son couloir à la 6e haie achevèrent le tableau et on ne le vit pas rééditer l'exploit. Mais sa déception fut tempérée par la qualification de son athlète aux élites, une grande satisfaction après des années d'efforts.
Direction Lyon pour la fine équipe....

Lyon-Parilly-Championnats de France Jeunes (Ca-Ju-Es):

Le cagnard n'a pas empêché nos jeunes athlètes de se bagarrer pour faire au mieux du moment. Hydratation, recherche d'ombre et objectifs définis ont été les clés.
Antoine Flambard signe un chrono honorable et se bat jusqu'au bout de son 400m haies mais son schéma de course n'ayant jamais vraiment été en place cette année il n'y eu pas d'exploit. Il lui fallait battre son record pour entrer en finale, on sait ce qu'on va travailler prioritairement à l'entraînement l'an prochain et dans les années à venir. La motivation est déjà là.
Sur 800m cadet Kévin Le Baillif a réussi au terme d'une course tactique en série à se qualifier pour la finale en 1'58''79, l'exploit inavoué était réussi. L'objectif étant rempli, il lui restait à faire honneur à sa qualif' en finale. Dépassé par l'évènement Kévin n'a pas pris le train dans lequel il avait pourtant sa place (la 3e place était en 1'56''64) et n'a jamais pu revenir dans le tempo. Il finit en 2'04''07 mais on peut dire que ses championnats ont été positifs Kévin sait ce qu'il lui reste à faire l'an prochain et il a rempli son objectif de championnats. Arrivé environ 20e il repart 8e de ses championnats.
Alicia Alexandre (400m junior) a réussi en série un beau chrono car avec 59"43 elle n'est pas loin de son record 58''96 établi à Lillebonne. Mais son niveau actuel ne lui permettait pas d'envisager une qualification en finale. Elle sait déjà ce qu'il lui faudra faire l'an prochain si elle veut accéder à un niveau supérieur et jouer les premiers rôles: s'entraîner 2 ou 3 fois plus (qui a dit 4 fois plus ?). Elle a su répondre présente lors de ces championnats et courir à son niveau. C'est déjà une bonne chose.
Timothée Déchamps a, on peut le dire, réussi ses championnats. Pour sa première participation le jeune marcheur a bouclé son 5000m marche sous un soleil de plomb en battant son record. Un double objectif était atteint pour lui: finir son 5000m sans être disqualifié et battre son record. Le premier objectif n'a pas été des plus simples puisqu'il découvre qu'on lui a mis deux cartons rouges simultanés à 3-4 tours de l'arrivée. Il lui a fallu alors gérer sa technique tout en forçant l'allure pour revenir dans ses temps de passage (il était alors en retard sur son plan de marche), un paradoxe qu'il a su gérer au mieux. Il repart 13e en étant arrivé 16e chrono. Bel exploit quand on sait le soleil de plomb qu'il faisait déjà à 10h00 du matin.
Charles-Edouard Morel avait comme objectif d'entrer en finale A chez les espoirs et de faire une bon chrono. Le niveau étant très dense chez les espoirs, il fallait avoir du caractère. C'est bien sûr ce que fit notre Mac Morel national !! Il signe un 52''65 en série. Il réédite le même niveau de perf en finale A avec 52''62 autrement dit que c'est très satisfaisant. Qu'on se le dise Charly est de retour cette année. 5e espoir français ! D'ailleurs le voilà déjà sur la route dans sa 19, en compagnie de son fidèle coach de toujours, direction Albi....

Albi-Championnats de France Elite:

Le road-trip finit en apothéose avec les championnats de France Elite. L'objectif est de rentrer en finale B et surtout de profiter de ses championnats comme d'une récompense qui efface les nombreuses galères et des heures passées au kiné....Et mon sentiment est que c'est vraiment ce qu'a fait Charles-Edouard. Auteur d'un 53''08 en série dans un vent tourbillonnant qui a déstabilisé tous les cadors, Monsieur Morel a su gérer l'évènement comme il se doit. Une petite récupération, une pizza maison cuisinée avec amour par son coach, quelques bains de pieds dans le Tarn ou le Dadou et le voilà de nouveau en lice avec cette fois-ci une caméra fixant sa coupe à la Chabal lors de la finale B. Notre gabsien se trouvera un peu émoussé et la multiplication des championnats et le vent auront raison de sa fougue. Il devait partir plus vite pour tout tenter mais cela ne répondait plus trop dans le virage au moment de la transition entre la 6 et la 7e haie. Cela ne l'a pas empêché de courir jusqu'au bout pour clore au mieux ses championnats en 53"52. Une expérience qu'il aura à coeur de renouveler. Vivement la rentrée "Monsieur Morel"....

Remerciements:
Je tiens à remercier plus particulièrement certaines personnes qui ont contribué au succès et à l'envie que j'ai eu lors de ces championnats.
La famille Malenpoint pour avoir regardé un sport auquel ils ne comprennent rien; la family Lagarto qui m'a boosté et qui me surprendra toujours; Seb et Sandrine pour leur disponibilité et leur coeur grand ouvert, Junior pour les bons moments passés et son record du monde de l'oreiller, Hugo et Jeanne pour leur enfance, Nath et Nico pour leur soutien (et leur patience surtout !).
Un merci également en passant aux journalistes qui nous ont suivi assidument lors de ses championnats (et ça n'a pas toujours été facile).


Ecrit par Romain le dimanche 27 juillet 2008
Lien permanent



Régionaux "Elite ?" 2008

Fête de la musique, fin du bac...c'était un peu trop pour beaucoup de gabsiens. Beaucoup d'absents sur ces régionaux élites samedi à Sotteville. Franchement il y a de quoi se poser des questions sur la motivation de certains en compétition. Non ce n'est pas une vue de l'esprit voici quelques chiffres: 2 juniors gabsiens seulement, 3 cadets, 2 espoirs hommes, 5 seniors hommes, une senior femme. Pour au moins la moitié des licenciés, les régionaux devraient être un des objectifs de la saison. Qui me parle de plan d'entraînement ? Je devrais planifier un pic de forme ?
Bien sûr il y a les blessés (Jérèm, Nico) qui eux brûlaient de participer je pense. Alors lorsqu'on est en apte il faut mesurer sa chance et participer. Récolter les fruits de toute une saison d'entraînement c'est logique non ? Statistiquement nous devrions être une quinzaine de plus....
Je ne vais pas faire que râler car il y a des éléments de satisfactions dans cette journée et les voici:
Wilfried Vachel nous fait un beau 800m où il résiste bien dans le deuxième tour et améliore son chrono perso de fort belle manière. Anthony David avec 50''48 nous montre qu'il fait une saison plutôt régulière et qu'il lui manque juste un peu de fraîcheur pour faire tomber le chrono (à Lillebonne ?). Kévin Le Baillif confirme qu'il a franchi un cap car avec un chrono en 2'00''30 il prend de bonnes marques pour une première saison sur 8. Le schéma de course est encore perfectible mais le chrono est rassurant concernant la forme du garçon.
Adrien Carré confirme lui aussi qu'il méritait sa qualification et réalise un 12''14 malgré une course moins unie que son 11''90. Alicia Alexandre s'était alignée sur 400m haies avec courage et elle réalise les minimas E pour les Frances Jeunes. Les préfrances seront l'occasion d'affirmer sa place pour augmenter ses chances de qualifications car pour le moment pas sûr que ça passe. Elle réalise là son deuxième meilleur chrono sur 4H. Alicia a également ses chances sur 400 plat puisqu'elle a réalisé aussi les E aux départementaux à Gonfreville.
En parlant de minimas E Antoine les réalise en courant en 56''12. Sachant que les minimas D sont à 56''00 il est bien placé pour aller à Lyon du 18 au 20 juillet. Il croise les doigts et il serait judicieux qu'il affirme lui aussi sa qualif lors des préfrances du 5 juillet. Il est l'auteur d'une belle course que vous pouvez voir au rayon vidéo.
Et enfin le gagnant du jour est le Charles-Edouard Morel qui fait la double mise: il se qualifie aux Frances Jeunes comme tous les ans mais avec en prime cette fois-ci une qualif aux Championnats Nationaux (N2). En passant il réalise sa deuxième perf N2 de la saison en 53''26 ! Le mois de juillet sera celui de la championnite aigüe. La vidéo est ici aussi.


Ecrit par Romain le dimanche 15 juin 2008
Lien permanent






1er Tour des Interclubs 2008: De bon augure....

Une superbe journée, des records battus presque comme ça pour le plaisir et la joie. Pourtant l'appréhension était là avant la compétition, les cadres du GABS avaient le sentiment que cette année ça allait être difficile. Mais c'était sans compter sur la qualité des athlètes présents. Car il y en avait de la qualité. Un record du javelot cadettes qui tombe, 30m61 pour Lise Villiers toute heureuse de réussir le hold-up qu'elle convoitait à l'entraînement. Les quelques séances de travail uniquement technique ont payé cash: 4m de plus que son ancien record. Sur 110m haies, le Charles-Edouard National se pointe et en revenant d'un baptème familial peaufine son propre record de club en enlevant encore quelques centièmes à sa marque. 15''04. Une des perf de la journée a quand même été réalisée par Alicia sur 400m haies. Avec seulement un 320 en fin de saison dernière, elle est partie au culot n'hésitant pas à suivre l'ébroicienne Floriane Bernard dont on connaît la valeur plus que nationale. Elle décroche un 68''8 sans détail et sans se poser de question. Nouveau record du club à la clé toutes catégories, réhaussant la marque d'environ 13 secondes. 4 belles coureuses de 400m ne pouvaient que mériter un record de club. C'est ce qu'elles ont fait. Alicia Alexandre, Lucile Bouteiller, Camille Daragon et Emilie Poulingue ont couru au max malgré une course un peu débridée. La récompense: un record de club en 4'23''03 (contre 4'25''). Des anciennes recordwoman étaient présentes (Cécile Piednoël et Nathalie Lemoine) et c'est toujours un moment sympa de voir des athlètes se congratuler pour des raisons comme celles-ci.
Dans l'ensemble tout le monde s'est démené pour essayer de grapiller des points pour combler les absences et manquements dans certaines disciplines. On notera l'effort particulier des filles qui ont pris le courage à deux mains et ont affronté les rangées de haies avec ténacité. C'est avec la peur au ventre que ces non-spécialistes que sont Cécile et Jeanne ont pris leur responsabilité et ont réussi à faire une prestation très honorable. Sur 400m haies cela faisait bien longtemps que deux courageuses ne s'était pas alignées pour un interclub. Bien leur en a pris car au final c'est plus de 2200 point de marqués pour le club et ça c'est loin d'être négligeable.


On a apprécié aussi les efforts de certains pour venir prêter main forte. Je parle là des retours de certains anciens du club et de ceux qui ne font qu'une compétition dans l'année; la plus belle des compétitions pour certains: les interclubs ! J'en oublie mais on peut en citer quelques uns: Anthony Lemaître de retour sur le 110m haies, Emilie Poulingue qui se lance sur le tour de piste avec courage, Nathalie Lemoine qui reste l'inaltérable cheftaine du club sur 100m et bien lui en fait, Carole Riou qui blessée à la main gauche lance de la main droite au poids, Véronique Daudenfeld qui s'aligne sur 3000m marche dans la chaleur, Céline Leroux qui à peine sortie du travail vient faire la compète de l'année, et j'en oublie sûrement.....

Avec 39203 points au compteur le GABS se classe 7e et devance l'un de ses adversaires direct pour le maintien: l'ASCH. Quelques Gabsiens m'ont dit qu'ils pensaient faire mieux au deuxième tour, on a donc de la réserve de points...
Le deuxième tour sera nécessairement placé sous le signe de la mobilisation générale car la poule de classement comporte le MANCHE ATHLE CENTRE SUD (fusion de Granville et Coutances) l' EVREUX AC qui devraient assurer le maintien et qu'ensuite viennent 3 clubs qui semblent très proches: le STADE SAINT-LO, le CJF SAINT-MALO et le GA BASSE-SEINE BOLBEC. Cependant on connaîit la valeur de l'ASC LE HAVRE qui pourrait nous surprendre et notamment le BAYARD ARGENTAN qui se sent capable de faire 40 000 points malgré un premier tour à environ 30000 points, il faudra aussi compter avec FLERS-CONDE SUR NOIREAU ATHLE qui a des éléments de grande qualité.
Bref la bataille ne fait que commencer...alors comme Charly relevons le défi (c'est pour la rime et puis ça me permet de placer cette belle photo).
Le Classement général, les résultats, les relais


Ecrit par Romain le lundi 5 mai 2008
Lien permanent